•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joanik Masse gagne sa place chez le Rouge et Or

Deux joueurs du Rouge et Or football Joanik Masse (à droite portant le numéro 19) et Andy Genois (à gauche, portant le numér0 74) à l'entraînement

Joanik Masse (à droite) à l'entraînement

Photo : Radio-Canada / Guillaume Piedboeuf

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Joanik Masse a finalement pu montrer aux partisans du Rouge et Or de quel bois il se chauffe lors de la victoire des siens contre le Vert et Or, dimanche. Une place dans le champ arrière de l’équipe que n'a pas volé le porteur de ballon de Saint-Agapit.

Utilisé à profusion par le coordonnateur offensif Justin Éthier, Joanik Masse semblait presque soulagé, samedi, après avoir amassé 108 verges en 17 possession du ballon, en plus d'inscrire les deux premiers touchés de sa carrière universitaire.

Aujourd’hui, c’était un examen pour moi, a avoué le porteur de ballon de 21 ans.

J’ai donné tout ce que j’avais pour continuer à voir du terrain lors des prochaines parties. Je suis assez fier du résultat.

Une citation de :Joanik Masse, porteur de ballon, Rouge et Or football

Joueur par excellence du circuit collégial division 1 avec les Faucons de Lévis-Lauzon, en 2017, plusieurs croyaient que Masse aurait un impact immédiat à son arrivée avec le Rouge et Or, l’automne dernier. Mais rien n’est servi sur un plateau d’argent dans une formation aussi talentueuse.

Laissé de côté durant tous les matchs de sa première saison à Laval, Joanik Masse a mis les bouchées doubles, l’hiver dernier, afin d’arriver prêt cet automne.

J’ai tout donné dans le gymnase pour m’améliorer physiquement. J’ai pris un peu de masse, une dizaine de livres, et je me suis aussi amélioré pour capter des ballons, relate l’athlète de 1m78 (5’10’’) et 86 kg (190 livres).

L’un des trois porteurs de ballon habillé par Justin Éthier, dimanche, Masse a été de loin celui qui a touché le plus souvent au ballon, impressionnant par son style explosif et physique.

C’est sûr que c’est plaisant. J’ai travaillé fort pour ça, a-t-il reconnu.

Pas une surprise pour Constantin

Sa performance contre le Vert et Or n’a toutefois pas surpris Glen Constantin, pour qui le grand talent de Joanik Masse a toujours été évident.

On savait qu’il allait émerger à un moment donné. L’an passé, ce n’était juste pas son année. Il n'est peut-être pas arrivé au camp aussi en forme qu’on aurait aimé. Cette année, il l’était et il a été productif, a expliqué l’entraîneur.

Reste à voir maintenant ce qui arrivera dans les prochaines semaines. Avec le retour au jeu d'Alexis Côté et Luca Perrier, et les bons moments qu’ont aussi connus Philippe Lessard-Vézina et Vincent Breton-Robert, dimanche, une chaude lutte est à prévoir toute la saison chez les porteurs de ballon.

Le pire semble évité pour Raphaël Dionne

Ancien coéquipier de Masse au cégep Lévis-Lauzon, le secondeur du Vert et Or Raphaël Dionne a été sorti du terrain complètement immobilisé sur une civière, dimanche, après un dur contact, et transporté d'urgence à l'hôpital. Les soigneurs craignaient alors une blessure à la colonne vertébrale.

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) passée par Dionne à l’hôpital, dimanche soir, a permis de déterminer qu’il n’y avait pas de fracture. Une nouvelle rassurante dans les circonstances.

Le joueur originaire de Saint-Pascal est toutefois demeuré à l’hôpital et il devait passer d’autres tests, lundi, pour déterminer la nature de sa blessure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !