•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

54 M$ pour combattre la violence armée en Ontario... après les élections

Des policiers estiment que les armes de poing sont particulièrement dangereuses, surtout dans les centres urbains.

Les 54 millions seront versés à partir de l'an prochain.

Photo : Radio-Canada / CBC/Robert Short

Radio-Canada

Ottawa versera 54 millions de dollars sur trois ans pour aider l’Ontario dans sa lutte contre la violence armée et les gangs criminalisés.

L’argent sera disponible à partir de 2020, donc après les élections fédérales.

Cela portera donc à 65 millions de dollars la contribution fédérale à la Stratégie de lutte contre les bandes criminalisées, les armes à feu et la violence de l’Ontario.

Un homme en complet répond à une question. Il est devant un véhicule de la police et un drapeau du Canada.

Le ministre fédéral de la Réduction du crime organisé, Bill Blair

Photo : Radio-Canada

Lors de l'annonce lundi à Mississauga, en banlieue de Toronto, le ministre fédéral de la Réduction du crime organisé, Bill Blair, a insisté sur l’importance pour les citoyens de se sentir en sécurité.

J'ai vu l'impact de la peur causée par la violence armée dans les communautés. Les gens cessent d'amener leurs enfants au parc, de magasiner sur la rue principale. Ils ont peur de parler à leurs voisins et aux autorités.

Bill Blair, ministre fédéral de la Réduction du crime organisé

M. Blair souligne que, dans les grandes villes canadiennes, le nombre d’homicides liés aux gangs a presque doublé au cours des cinq dernières années.

Une approche ferme

Le gouvernement provincial a, de son côté, annoncé des mesures supplémentaires contre la criminalité, dont la création d'une équipe de lutte contre les gangs et la violence armée pour l'est de la province.

Une nouvelle équipe interviendra dans la région de Peel lors des enquêtes sous caution, dans les causes qui comprennent des armes à feu. Une équipe semblable créée l'an dernier à Toronto est intervenue lors de plus de 400 audiences de remise en liberté.

Un homme en complet gris au micro.

Doug Downey, procureur général de l'Ontario

Photo : Radio-Canada / Doug Downey, procureur général de l'Ontario

Un fonds spécial servira aussi à combattre la violence armée et les gangs dans la région jusqu'à Hamilton et dans le Niagara.

Notre gouvernement est déterminé à faire tout ce qui est en son pouvoir pour combattre la violence armée et les bandes criminalisées qui exploitent nos jeunes et nos communautés. Nous mettons les membres des gangs là où ils devraient être : derrière les barreaux.

Doug Downey, procureur général de l'Ontario

La province compte aussi utiliser l'argent fédéral pour lutter contre la traite de personnes et aider ceux qui s'en sont sortis.

Crimes et délits

Justice et faits divers