•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Choisir d’avancer », le slogan électoral des libéraux de Justin Trudeau

Il s'adresse aux électeurs dans un autobus.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau

Photo : Capture d'écran YouTube/Parti libéral du Canada

Radio-Canada

« Choisir d’avancer » est le slogan retenu par le Parti libéral du Canada en prévision de la campagne électorale et des élections générales d’octobre. La formation politique a dévoilé ce slogan sur son site web et sur les réseaux sociaux dimanche soir.

Les publicités commenceront à être diffusées à la télévision et sur le web cette semaine.

Dans une vidéo mise en ligne sur le site des libéraux fédéraux, le premier ministre Justin Trudeau vante les réalisations de son gouvernement pour la classe moyenne, notamment l’allocation canadienne pour enfants, qui met des centaines de dollars non imposables chaque mois dans les poches de la classe moyenne, dit-il.

Les conservateurs ont tout fait pour nous bloquer. Ils aiment dire qu’ils sont au service du vrai monde, mais ce qu’ils font c’est de baisser les impôts des plus riches et imposer l’austérité, enchaîne ensuite le chef des libéraux.

En octobre, estime-t-il, les électeurs canadiens auront le choix d’avancer ou de revenir en arrière aux années Harper. Moi, je choisis d’avancer avec vous, conclut-il.

Le plan des conservateurs pour le Québec

Les libéraux de Justin Trudeau ne sont pas seuls dans l’arène médiatique. Le Parti conservateur du Canada (PCC) d’Andrew Scheer a lancé le 23 août une série de publicités dans les deux langues officielles.

« Plus. Pour vous. Dès maintenant » est le slogan des publicités conservatrices. En français, Andrew Scheer explique qu’il souhaite baisser le coût de la vie et laisser plus d’argent dans les poches des contribuables.

S’il est porté au pouvoir cet automne, le PCC entend diminuer l’impôt sur les congés de maternité et de paternité, une manière d’aider les nouveaux parents, explique le chef conservateur.

Les conservateurs, qui comptent 11 sièges au Québec, promettent également une exemption de taxe sur le chauffage résidentiel.

Les Canadiens doivent se rendre aux urnes le 21 octobre.

Notre dossier Élections Canada 2019

Politique fédérale

Politique