•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le triathlon d’Amqui s’adapte pour séduire les familles

Élianne Tremblay termine l'épreuve de natation sous les encouragements de sa maman.

Photo : Radio-Canada / Catherine Poisson

Radio-Canada

L’organisation du triathlon d'Amqui, qui avait lieu dimanche, accorde beaucoup d’importance à la famille. L'événement, qui en est à sa septième année, compte une nouvelle catégorie pour initier les jeunes athlètes au duathlon.

La recette donne des résultats, puisque les parents et les enfants participent en grand nombre, constate Jonathan Lévesque, directeur des loisirs à la Ville d’Amqui et organisateur du triathlon depuis la première année.

On veut rester familial, pas nécessairement accueillir des championnats provinciaux, on veut que ce soit facile et très inclusif pour permette aux gens de participer et d’être en forme, indique-t-il.

Six jeunes athlètes se tiennent debout dans l'eau, attendant le départ.

Des athlètes, dont Élianne Tremblay (en rose, au centre) se préparent avant le départ.

Photo : Radio-Canada / Catherine Poisson

M. Lévesque admet que l’épreuve de natation est plus exigeante pour des participants qui, en majorité, s’entraînent surtout au vélo ou à la course.

Notre parcours de natation est facile et celui de la course un peu plus difficile. On s’adapte, mentionne-t-il.

Six athlètes nagent dans le lac Bossé, à Amqui.

Le septième triathlon d'Amqui a rassemblé 135 participants sous un soleil radieux.

Photo : Radio-Canada / Catherine Poisson

Parmi ces jeunes athlètes, Justine McNicoll et Élianne Tremblay en sont déjà à leur quatrième et cinquième participation au triathlon d'Amqui. Elles sont âgées de 12 ans.

On nage pendant l'année, on est dans un club de natation fait qu'on se pratique pis nos pères aiment beaucoup le vélo de route fait qu'ils nous entraînent en même temps, pis la course ben on se pratique ensemble, disent-elles.

Les deux athlètes d'Amqui représentent bien leur ville, couronnée la plus active au Québec par le défi ParticipACTION.

La jeune athlète court sur le gazon en tenant son vélo dans ses mains.

À 12 ans, Justine McNicoll en est déjà à sa quatrième participation au triathlon d'Amqui.

Photo : Radio-Canada / Catherine Poisson

Elles ont le sport dans le sang. Ensemble, leurs deux familles comptaient dix participants.

Même les mamans qui ne sont pas inscrites vivent la course plutôt intensément.

Moi je suis plus la supportrice, je traîne les sacs, j'encourage! Je suis ma gang pis je les supporte au travers de tout ça. Je cours... je cours, mais moins, explique Marie-Josée Chouinard, maman d'Élianne Tremblay.

La famille participe à d’autres triathlons durant l’été.

Avec 135 participants et du beau temps, tous les ingrédients étaient réunis pour faire du septième triathlon d'Amqui une réussite et pour convaincre les familles de revenir l'année prochaine.

Avec les informations de Catherine Poisson

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Triathlon