•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des affiches contre l'immigration « de masse » sont finalement retirées

Un panneau publicitaire du groupe True North Strong à Québec, en 2019

Le panneau publicitaire était commandité par le groupe d'intérêt True North Strong & Free advertising, pouvait-on lire en petits caractères au bas de l'affiche.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’entreprise qui loue des panneaux publicitaires à un groupe d'intérêt s’opposant à l’immigration de masse fait volte-face et a retiré les affiches lundi. Pattison Outdoor reverra ses critères concernant la diffusion de messages politiques.

En fin d'après-midi, dimanche, le président de Pattison Outdoor, Randy Otto, a décidé de retirer l'affiche du groupe True North Advertising en raison de critiques. Pattison Outdoor informera officiellement lundi le groupe d'intérêts de cette décision.

La compagnie annonce également qu'elle reverra ses critères concernant les messages à caractère politique qu'elle décide de diffuser.

Quelques heures plus tôt, l'entreprise avait pourtant indiqué que l’affiche respectait le Code canadien des normes de la publicité, d'où la décision de continuer de publier l'affiche.

Elle disait vouloir laisser aux Canadiens le choix de juger et invitait les gens à contacter True North Strong advenant leur mécontentement.

Cette affiche appuyant le Parti populaire du Canada (PPC) de Maxime Bernier accompagné du message « NON à l'immigration de masse » est apparue aux abords de l'autoroute Félix-Leclerc, à Québec, de même que dans d'autres villes canadiennes.

Immigration de « masse »

Dimanche, Maxime Bernier disait accepter que son visage soit utilisé par le groupe True North Strong. Il se disait même choyé d'avoir été choisi par le groupe.

En tant que politicien, je suis choyé qu'un [groupe] canadien veut faire la promotion d'une de nos politiques. Si vous croyez que cette affiche est anti-immigration, vous ne savez pas lire.

Il a également présenté sa définition de l’immigration de masse, comme mentionné sur l’affiche.

Pour moi, l’immigration de masse c’est 350 000 personnes par année, 1 million après trois ans. Je pense qu’on doit réduire le seuil.

M. Bernier souhaite abaisser le seuil d’immigration à 150 000 personnes par année, concluant que la position de son parti sur l’immigration est claire.

Québec

Immigration