•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une rentrée sous le signe des changements dans la région

Le Cégep de Chicoutimi

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les campus des établissements d’enseignement supérieur de la région reprennent vie petit à petit.

Au Cégep de Chicoutimi, les cours ont recommencé le 19 août.

Du côté de Saint-Félicien, les étudiants collégiaux ont emprunté de nouveau le chemin de l’école vendredi dernier.

Le soleil brille sur le Cégep de Saint-Félicien.

Le Cégep de Saint-Félicien bourdonne déjà d'activités.

Photo : Radio-Canada

À l’Université du Québec à Chicoutimi, la session doit s’amorcer lundi. Le même scénario a été prévu autant au Cégep de Jonquière qu’au Collège d’Alma.

Dans certains de ces établissements, des modifications notables vont pouvoir être observées.

Davantage de monde

Par exemple, à l’UQAC, les étudiants seront un peu plus à l’étroit que par le passé, car le nombre d’inscriptions a bondi en l’espace d’une année seulement pour passer à 4830.

Selon la directrice du Service des communications et des relations publiques de l’Université du Québec à Chicoutimi, Marie-Karlynn Laflamme, si l’on compare à pareille date l’an dernier, c’est une augmentation marquée se chiffrant à 11 pour cent.

Mme Laflamme attribue cette hausse à l’attraction croissante que l’UQAC exerce sur les étudiants d’ailleurs, mais aussi d’ici.

Elle se réjouit de constater que progressivement, les gens du Saguenay-Lac-Saint-Jean réalisent que les études universitaires sont accessibles pour eux.

Un campus de plus en plus multiethnique

Du côté du Cégep de Jonquière, la diversification de la population estudiantine devient de plus en plus évidente au fil du temps.

L’établissement est sur le point d’accueillir pas moins de 400 étudiants étrangers, un record.

Des efforts ont déjà commencé à être déployés pour qu’ils puissent s’intégrer de manière harmonieuse.

La coordonnatrice intérimaire du Service des communications et du développement des effectifs étudiants du Cégep de Jonquière, Sabrina Potvin, soutient que des équipes sont à pied d’oeuvre pour les rencontrer, pour s’assurer qu’ils ont tous les papiers [dont ils ont besoin], pour leur parler des services disponibles pour eux et pour leur faire voir la région.

Par ailleurs, deux nouveaux programmes ont été ajoutés au cursus du Cégep de Jonquière.

Ces formations vont être axées sur les procédés industriels et sur la gestion des établissements de restauration.

Avec les informations de Mélanie Patry

Saguenay–Lac-St-Jean

Éducation