•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ateliers de réparation automobile pour aider des femmes victimes de violence

Des femmes qui suivent un cours sur la mécanique automobile.

Des femmes participent à un atelier pour en apprendre plus sur la mécanique automobile.

Photo : Radio-Canada / CBC

Radio-Canada

Des femmes d'Ottawa seront bientôt dotées des outils nécessaires pour réparer en toute confiance leur voiture, vérifier si un mécanicien a bien exécuté sa tâche et négocier des offres lors de l'achat d'un nouveau véhicule.

Ces femmes, la plupart ayant été victimes de violences, vont acquérir ces compétences lors d’une série d’ateliers organisés par le groupe Women's Initiatives for Safer Environments. Le premier atelier s'est déroulé mardi.

La directrice des programmes de l'organisation, Elsy David, dit avoir été encouragée à démarrer les ateliers gratuits en 2016 après avoir entendu le témoignage de femmes luttant pour reconstruire leur vie, souvent avec des ressources limitées et des enfants.

Elles étaient inquiètes à propos des voitures d'occasion qui tombaient en panne et qui devenaient un obstacle pour obtenir le niveau d'indépendance dont elles avaient besoin pour pouvoir tout recommencer à zéro, a déclaré Mme David.

Une femme devant une voiture blanche.

Elsy David est directrice des programmes à l'organisme Women's Initiatives for Safer Environments.

Photo : Radio-Canada / CBC

Bien que les séances s'adressent surtout aux victimes de violences conjugales, elles sont ouvertes à toutes les femmes qui souhaitent y assister.

Cette année, plus d’une douzaine de participantes apprendront les réparations de base, telles que le remplacement d’un pneu crevé, l’installation d’un nouvel essuie-glace et le remplacement du filtre à air d’une voiture.

Succès à la table de négociation

Les ateliers porteront également sur la façon de négocier pour obtenir un prix juste lors de l’achat d’une voiture, qu’il s’agisse d’un achat d’occasion ou d’un nouveau véhicule.

Après avoir effectué un nouvel achat, des femmes ont confié à Mme David qu’elles réalisaient plus tard avoir payé plus qu’elles n’auraient dû.

Selon elle, cela se produit, en partie, parce que les femmes se sentent nerveuses quand il s'agit de s'affirmer lors de négociations.

Beaucoup de femmes se sentaient mal à l'aise dans ce monde de négociation, dit-elle. Souvent, en ce qui concerne les voitures, elles ont toujours été habituées à confier cette activité à un homme de leur vie.

Les femmes apprendront à quel point elles peuvent réduire le prix de détail d'une voiture, comment s'assurer que le prix d'un véhicule correspond à l'état dans lequel elle se trouve et comment ajouter des avantages supplémentaires à la transaction, comme des pneus d'hiver gratuits.

D'après les informations de CBC

Ottawa-Gatineau

Égalité des sexes