•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À la recherche du plus gros thon des eaux de Wedgeport

Deux hommes sur un bateau avec leur prise, un gros thon accroché la tête en bas.

Une quinzaine d’équipe ont navigué les eaux à la recherche du plus gros thon rouge avec un seul objectifs: ils veulent fracasser tout les record des temps.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les participants à la compétition de la pêche au thon de Wedgeport, en Nouvelle-Écosse, avaient jusqu'à 6 heures samedi matin pour capturer, puis transporter leur meilleure prise au quai.

Le Festival du thon de Wedgeport fait partie de l'histoire de cette communauté du sud de la Nouvelle-Écosse. Créé en 1937, il est considéré comme l'un des plus vieux festivals au monde.

Cette année, ils sont 16 équipes à avoir parcouru les eaux à la recherche du plus gros thon rouge de la région de Wedgeport. Toutes les équipes ne désirent qu'une chose: fracasser les records existants.

Un thon accroché la tête en bas sur un bateau.

Le Festival de pêche au thon de Wedgeport existe depuis 1937, ce qui l’en fait l’un des plus vieux au monde.

Photo : Radio-Canada

Pour que cet événement soit réalisable, des pêcheurs donnent ou vendent une partie de leur quota de pêche au thon rouge aux organisateurs du festival.

Mais pêcher un si gros poisson n'est pas facile et demande énormément d'efforts de la part des pêcheurs, qui s'engagent dans la compétition tant pour gagner que pour s'amuser et continuer les traditions locales.

Ç'a été beaucoup de travail, ç'a duré trois heures et demie environ, mais c’est toujours beaucoup de travail. Il faut prendre son temps pour pas que l’équipement lâche , indique Matthieu Vachon, l'un des participants de cette compétition annuelle.

Trois hommes avec leur prise.

Les participants à la compétition de pêche au Thon de Wedgeport, en Nouvelle-Écosse, avaient jusqu’à 6 heures samedi matin, pour capturer et transporter au quai leur meilleure prise.

Photo : Radio-Canada

Les équipes avaient jusqu'aux petites heures du matin, samedi, pour rapporter leur meilleure prise à la pesée du quai. De nombreuses personnes se sont rendues au quai afin de profiter de l'activité et encourager les pêcheurs qui débarquaient fatigués, mais heureux. 

Ils arrivent peut-être avec des cernes sous les yeux, mais leur sourire est grand et leur fierté palpable, alors que leur prise est pesée et présentée devant la foule venue les encourager.

Une femme tient une affiche où le poids des thons qui sont pesés est inscrit au crayon.

Pour que ce festival soit réalisable, des pêcheurs donnent ou vendent une partie de leur quota de pêche au thon, aux organisateurs. Grâce à quoi, cette année, 16 équipes ont pu être admises au concours.

Photo : Radio-Canada

Une telle compétition est parfois une course contre la montre: repérer, puis pêcher un poisson d'une telle dimension n'est pas simple. Toutefois, le défi principal que rencontrent ces pêcheurs, ce n'est pas de capturer le thon, mais bien de réussir à le hisser à bord.

Un thon rouge adulte peut peser jusqu'à 850 lbs.

Un thon se fait penser.

Le thon est un poisson très populaire en Asie.

Photo : Radio-Canada

Cette année, les gagnants ont capturé un poisson de 684 lbs, ce qui équivaut à un prix de vente autour de 6 500 dollars canadiens.

On a vite procédé au dépeçage du poisson, qui pourrait à lui seul produire environ 3 600 boîtes de thon en conserve de 85 grammes chacune.

Des hommes découpent un thon à l'aide d'une scie.

Un thon rouge adulte peut peser jusqu'à 850 lbs.

Photo : Radio-Canada

Toutefois, les participants ne vendront pas leur poisson ici.

Alors localement, parfois, les gens sont permis d'acheter les petits [thons rouges], mais les plus gros sont tous vendus en Asie, affirme l'un des organisateurs.

Avec les renseignements de Stéphanie Blanchet

Nouvelle-Écosse

Chasse et pêche