•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le changement climatique au coeur de la stratégie municipale à Edmundston

La Municipalité vient de dévoiler son plan de développement municipal pour les dix prochaines années.

Un terrain inondé. L'eau recouvre l'escalier qui mène à la maison.

Une propriété inondée à Edmundston au printemps 2018.

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

Radio-Canada

Edmundston, au Nouveau-Brunswick, place la prévention des phénomènes climatiques extrêmes au coeur de son plan de développement municipal des dix prochaines années, qu’elle vient de dévoiler.

Dans ce plan, la Municipalité envisage d'améliorer des infrastructures comme les routes, le réseau électrique et le système d’aqueduc, pour mieux contrer les mauvaises surprises du climat.

Selon le maire Cyrille Simard, il faut avoir le courage de reconnaître que les changements climatiques n’épargnent pas les municipalités.

Dans une période relativement réduite, on pourrait avoir deux ou trois épisodes de choses qu’autrefois on ne voyait jamais. Et c’est ce genre d’investissement-là qui doit être fait pour s’assurer que la ville continue de fonctionner au cas où ça se produit, souligne le maire.

Cyrille Simard dehors devant une fontaine à l'été 2019.

Cyrille Simard, maire d'Edmundston.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Dans le cadre de cette stratégie environnementale, Edmundston veut de plus exercer un meilleur contrôle de l’urbanisation de son territoire.

On va notamment travailler de manière plus étroite, je dirais, avec les développeurs, explique Cyrille Simard. Selon le maire, il faut que les implantations, les bâtiments qui s’installent, soient développés de manière plus synergique.

Cette préparation contre les événements climatiques satisfait les élus. C’est rendu annuel, ça. Il faut même planifier ça, à c’t’heure, déclare le conseiller municipal Charles Fournier. 

Les gouvernements ne pourront plus nous donner de l’argent à profusion pour arranger les dégâts, craint M. Fournier, parce qu’on ne sera pas les seuls.

Une crevasse béante coupe la routeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

C-dessus: la route 144 aux limites de la ville d'Edmundston a été fermée à cause de l'effondrement d'un ponceau pendant les inondations du printemps 2018.

Photo : Facebook/Marcel Bellefleur

Les tempêtes sont de plus en plus fréquentes et plus intenses, dit de son côté la conseillère municipale Lise Ouellette. Si on ne planifie pas à long terme, c’est clair que dans une région comme celle-ci, ça va créer des problèmes d’inondation.

Selon le maire Cyrille Simard, il s’agit d’un plan municipal où l’on demandera aux citoyens de s’impliquer davantage dans la définition de projets, ce qu’il décrit comme du leadership inclusif.

C’est une approche d’urbanisme qui est maintenant beaucoup plus prisée, affirme M. Simard.

Le plan de la Municipalité d’Edmundston touche à de nombreux autres aspects, dont le développement du centre-ville, d’un réseau récréotouristique, et d’un faubourg des activités commerciales sur la rue Victoria.

D’après le reportage de Bernard LeBel

Nouveau-Brunswick

Politique municipale