•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des premières dames se réunissent à Espelette en marge du G7

Paysage agricole vallonné, avec, en arrière-plan, les montagnes. Au premier plan on voit des plants de tomates.

La région d'Espelette, au Pays basque.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Brassard

Radio-Canada

En marge du sommet du G7 qui a lieu à Biarritz en France, les compagnes des chefs d'État vont découvrir la culture et le patrimoine du Pays basque, à la suite d'une invitation de Brigitte Macron dans le village d'Espelette.

L'épouse du président français, Brigitte Macron, a organisé la visite du village d'Espelette avec les premières dames du monde dimanche, l'époux de la chancelière allemande Angela Merkel n'étant pas présent.

Dimanche, elles visiteront le village basque de 2000 habitants, à une trentaine de kilomètres de Biarritz, connu mondialement pour sa production de piments.

Cette excursion a été organisée depuis le mois de mai lors d'une visite de Brigitte Macron à Espelette au cours duquel elle a rendu visite au maire d'Espelette, Jean-Marie Ilutcha.

On voit des piments d'Espelette sur un étal.

Piments d'Espelette

Photo : Radio-Canada

Une carte postale d'Espelette

D'abord surpris, celui-ci pense que c'est une opportunité pour faire connaître sa ville.

C’était la grosse surprise, [...] et maintenant on a bien travaillé pour bien les recevoir, a déclaré le maire d’Espelette, Jean-Marie Ilutcha, en entrevue pour l’Heure de Pointe de Toronto vendredi.

Il espère notamment rencontrer Sophie Grégoire-Trudeau.

J'aurais l'honneur et la joie de la recevoir. Il paraît qu'elle est charmante, il me tarde de la voir.

Jean-Marie Ilutcha, maire d'Espelette

Toutefois, selon des médias locaux, Sophie Grégoire-Trudeau ne sera pas présente, mais l’Américaine Melania Trump et la Japonaise Akie Abe, notamment, le seraient.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau et son épouse Sophie Grégoire-Trudeau accueillent le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron, le 8 juin 2018, lors du Sommet du G7 à Charlevoix, au Canada.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau et son épouse Sophie Grégoire-Trudeau accueillent le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron, le 8 juin 2018, lors du Sommet du G7 à Charlevoix, au Canada.

Photo : La Presse canadienne / Evan Vucci

Les premières dames assisteront notamment à une démonstration de pelote basque — sport local — à un concert de chants basques dans l'église et à une rencontre avec les commerçants.

Elles vont finir par la visite d’un producteur de piments , un commerce de piments et un champ de piments, a ajouté le maire Jean-Marie Ilutcha.

Des défis logistiques

Le maire ne cache pas que cette visite quasi-présidentielle comporte son lot de défi, notamment logistique pour ce petit village dont les charmes attirent les touristes en cette période estivale.

Au début tout le monde était très craintif, parce que c’est vrai que pour nous, c’est un événement extraordinaire, explique le maire. Et nous sommes un village très touristique donc nous avons beaucoup de monde et nous avons beaucoup de voitures surtout l’été, et nous ne voulons aucune voiture dans le bourg le jour J, donc l’organisation s’est surtout faite par rapport à ça.

Ça n’a pas toujours été facile, confie le maire qui raconte qu’il a fallu rassurer les commerçants.

Et maintenant la population qui était un peu craintive au départ, est maintenant enchantée de recevoir ces dames-là.

Jean-Marie Ilutcha, maire d'Espelette

Il ajoute qu’il a établi des mesures de sécurité renforcée. Il y a beaucoup de gendarmes, policiers, qui circule en civile ou en militaire, c’est sûr que ça charge le décor. Mais c’est que jusqu’à dimanche, après on va retrouver notre cadre un peu plus paisible.

Avec les informations de Francine Ravel

Toronto

Politique internationale