•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

103 personnes donnent leur ADN pour possiblement devenir donneurs de cellules souches

Deux jeunes hommes assis à une table frottent l'intérieur de leur joue avec un écouvillon.

Des participants à l'événement prélèvent un échantillon de cellules provenant de l'intérieur de leur joue.

Photo : Radio-Canada / Gregory Wilson

Annick Forest

À Saskatoon samedi, 103 personnes ont donné un échantillon de leur ADN dans le but de s'inscrire au registre des donneurs potentiels de cellules souches.

L'événement a été organisé en marge de la course en mémoire de la hockeyeuse Mandi Swartz qui a succombé à la leucémie en 2011 à 23 ans. Elle était originaire de Wilcox en Saskatchewan.

Son frère Jaden Schwartz des Blues de Saint-Louis était sur place en compagnie de son coéquipier, Brayden Schenn.

Des membres des Huskies et des Blades de Saskatoon étaient aussi sur place pour participer à la collecte.

L'échantillon d'ADN permettra d'établir si les donneurs sont compatibles avec un patient en attente de cellules souches pour lutter contre une maladie comme la leucémie.

Les cellules souches servent à traiter plus de 80 affections, dont  :

  • certaines formes de cancers, comme les leucémies, les lymphomes ou les myélomes
  • les maladies de la moelle osseuse causées par une production anormale de globules rouges (p. ex., la thalassémie ou la drépanocytose)
  • l’anémie aplasique, c’est-à-dire la production insuffisante de cellules sanguines normales 
  • des troubles immunitaires et métaboliques héréditaires

Source : Société canadienne du sang

Les participants à l'événement pouvaient également faire un don de sang.

La course Breck Construction Run for Mandi a lieu dimanche à midi au parc River Landing de Saskatoon.

Avec les informations de Gregory Wilson

Saskatchewan

Santé publique