•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau départ pour la ferme de la famille Claveau, deux ans après un grave incendie

Karen Fournier et Michel Claveau

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Maya Arseneau

La famille Claveau ouvrait samedi les portes toutes neuves de leur ferme aux Hauteurs. En 2017, un incendie a ravagé la ferme entière, emportant avec lui les 150 vaches de leur troupeau. Deux ans plus tard, ces producteurs redémarrent leurs activités.

La ferme laitière Hector Claveau et fils est complètement neuve, et les propriétaires avaient hâte d'accueillir la communauté sur leur site.

Ça fait deux ans qu'on travaille pour ça.

Karen Fournier, copropriétaire de la ferme Hector Claveau et fils

Aujourd'hui, on voulait partager avec les gens, toutes les personnes, qu'on est capables de se relever et on peut recommencer, explique Karen Fournier, l'une des propriétaires de la ferme.

Des vaches dans la ferme.

La ferme Hector Claveau et fils reprend ses activités deux ans après l'incendie qui a ravagé leurs installations et leur troupeau de vaches.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

C'est un message de résilience que les deux propriétaires voulaient lancer. Mais même s'ils ont rebâti leur ferme, la blessure est encore vive.

Ça fait mal quand on perd tous nos animaux qu'on aime comme des enfants.

Karen Fournier, copropriétaire de la ferme Hector Claveau et fils
La ferme Hector Claveau et Fils.

La ferme Hector Claveau et Fils.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Il faut que tu réapprennes une autre façon de travailler, une autre façon d'aimer, soutient Karen Fournier, pour qui l'entrée du nouveau troupeau de vaches a été ardue. Son conjoint Michel Claveau est également émotif à repenser à l'incendie.

C'est de l'ouvrage qu'on a mis et du temps. Oui, on a quelque chose de beau, mais ça nous affecte moralement aussi, de voir tout ce qu'on a perdu.

Michel Claveau, propriétaire de la ferme Hector Claveau et fils

Foncer vers l'avenir

Le couple Claveau-Fournier aurait pu décider de changer de métier, mais la passion était trop grande. Ils ont rebâti la ferme laitière au complet, avec le soutien de leur fils Bryan Claveau, qui, un jour, assurera la relève.

Bryan Claveau devant les vaches.

Bryan Claveau.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Je pense que c'est la passion, honnêtement. Les animaux, on aime ça. Pour nous, c'est vraiment important qu'ils soient bien. Dans les conditions qu'on a présentement, ils ne peuvent pas demander mieux!, lance-t-il.

Moderniser la ferme

La reconstruction de la ferme Hector Claveau et fils a nécessité un investissement de près de 5 millions de dollars. Ces installations sont toutes modernes et robotisées.

Ça ne fait pas notre travail [à notre place] : ça nous aide à mieux le faire.

Karen Fournier, propriétaire de la ferme Hector Claveau et fils

Chacune des vaches porte un collier automatisé qui permet ainsi d'assurer un meilleur suivi global sur l'animal.

Si la vache a un problème de santé, le collier va nous le dire. Ça nous permet une meilleure régie du troupeau, assure Karen Fournier.

Des vaches dans la ferme.

Le nouveau troupeau compte près de 300 vaches au total.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Cette modernisation apporte un certain répit physique à la famille. Cependant, les propriétaires ne se disent pas à l'abri des défis de main-d'oeuvre dans l'industrie.

Il faut que tu aies des employés, et il faut que tu en prennes soin.

Michel Claveau, propriétaire de la ferme Hector Claveau et fils

Les propriétaires souhaitent inspirer les plus jeunes à travailler dans le domaine agricole.

Bas-Saint-Laurent

Agriculture