•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chaîne L.L. Bean part à la conquête du marché canadien

Une grosse botte devant un magasin L. L. Bean.

Le magasin L.L. Bean à Freeport, dans le Maine, d'où vient l'entreprise américaine.

Photo : La Presse canadienne / Robert F. Bukaty

Radio-Canada

La chaîne de magasins de plein air L.L. Bean ouvre une première succursale au Canada dans le centre commercial Oakville Place, à l’ouest de Toronto. Elle a ouvert ses portes et procède ce week-end à son lancement officiel en sol canadien.

La marque centenaire arrive au Canada avec un catalogue spécifique au pays et des prix qui incluent les droits de douane sur place et en ligne, afin de simplifier l’expérience de magasinage pour les consommateurs, a indiqué L.L. Bean dans un communiqué de presse.

La chaîne de magasins de Freeport, dans le Maine, compte 44 succursales aux États-Unis et 28 au Japon.

En plus d’ouvrir un établissement au Canada cette année, la chaîne avait ouvert le bal de son arrivée au pays avec l'ouverture de son site web canadien à la fin de 2018.

L'entreprise se spécialise dans la vente de vêtements de plein air et d’équipements pour les sports extérieurs, mais offre aussi des meubles et des articles de décoration pour la maison.

Pour ses premiers pas au Canada, L.L. Bean a choisi le centre commercial Oakville Place où l’entreprise loue un espace commercial rénové d’environ 1200 mètres carrés au sein d’un centre commercial qui compte déjà une centaine de magasins.

La succursale d’Oakville Place a lancé son week-end d’ouverture du 23 au 25 août en offrant un rabais exclusif aux 100 premiers clients à faire la queue devant le magasin.

L.L. Bean collabore avec des marques canadiennes

La compagnie a signé un accord exclusif avec le groupe torontois Jaytex, qui a déjà travaillé à l’implantation des marques Tommy Bahama et Mark Sherman au Canada. Cette entente rend Jaytex responsable de toute l’implantation de L.L. Bean au pays.

Jaytex a négocié l’arrivée de la marque dans 58 succursales de La Baie d’Hudson dès la semaine prochaine.

Le magasin la Compagnie de la Baie d'Hudson à Toronto

Les kiosques de la compagnie de la Baie Hudson proposeront les produits de l'entreprise les plus populaires.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Les points de vente L.L. Bean devraient offrir la possibilité aux clients canadiens d'acheter les produits qui ont fait la renommée de la chaîne.

Six magasins du magasin Sporting Life devraient aussi ajouter des produits de L.L. Bean dans leur inventaire.

Le président directeur général de L.L. Bean, Stephen Smith, se réjouit de l’arrivée de sa chaîne au Canada.

En tant que compagnie du Maine, nous partageons beaucoup de ressemblances avec nos voisins du Nord, nous avons très hâte d’ajouter un brin de notre essence et de celle de L.L. Bean au sein du marché canadien, a-t-il déclaré dans un communiqué.

Un plan d’expansion de 20 succursales est aussi prévu au Canada d’ici 10 ans, mais le président du groupe Jaytex Howie Kastner ne veut pas presser les choses.

Nous voulons être très consciencieux concernant les endroits où nous installerons nos magasins, affirme-t-il.

Nous savons où se trouvent les amateurs de notre marque et nous allons trouver les meilleurs emplacements et opportunités pour nous développer, a-t-il ajouté.

Toronto

Commerce