•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Côte-Nord dans la mire des kitesurfeurs

Des jeunes s'initient au kitesurf à l'occasion du Kitefest de Pointe-aux-Outardes.

Des jeunes s'initient au kitesurf à l'occasion du Kitefest de Pointe-aux-Outardes.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Marcil

Laurence Royer

Les longues plages de sable et des vents majoritaires du sud-ouest font de la Côte-Nord le terrain de jeux parfait pour les kitesurfeurs. La région est de plus en plus attirante pour la communauté de kitesurf au Québec, remarque le coordonnateur du Festivent de Longue-Rive, événement qui se déroulait samedi.

Le coordonnateur, Yves Laurencelle, estime qu'au total, 1500 personnes ont visité le site du Festivent. Parmi eux, environ 200 viendraient de l’extérieur de la Côte-Nord.

Depuis neuf ans, l’événement s’est tranquillement forgé une réputation auprès des kitesurfeurs de partout dans la province. C’est le site enchanteur et les vents favorables qui les incitent à se déplacer dans la région pour prendre part au festival, selon M. Laurencelle.

La Côte-Nord, on part avec une bonne longueur d’avance sur le reste du Québec pour faire évoluer ce sport-là. Plus ça va, plus les gens découvrent la Côte-Nord pour faire du kite.

Yves Laurencelle, coordonnateur du Festivent de Longue-Rive
Des personnes et des cerf-volant sur la plage.

Les participants du Festivent ont pris d’assaut la plage de Longue-Rive.

Photo : Sylvain Barriault

Cette tendance se remarque aussi lors du Kite Fest de Pointe-aux-Outardes, qui est devenu un incontournable pour les kitesurfers du Québec.

Une année exceptionnelle

Cette année, les conditions météo exceptionnelles et la vitesse des vents ont permis aux activités de kitesurf, du surf à pagaie et de vol de paramoteur d’avoir lieu en même temps, indiquent les organisateurs. Il s’agit d’une première depuis la création du festival.

Les participants ont aussi pu prendre part à un pique-nique sur la plage et à un concours de structure éphémère, une nouveauté cette année.

On invite les gens à créer des œuvres éphémères avec ce qu’ils trouvent sur la plage, soit des algues, soit des bouts de bois, des coquillages.

Un coeur en bois sur le sable

Une des structures éphémères réalisées par des participants sur la plage.

Photo : Sylvain Barriault

La journée s’est conclue par un spectacle festif.

Le Festivent permet de dynamiser le petit village d’à peine plus de 1000 habitants le temps d’un week-end.

Yves Laurencelle ajoute que l’événement génère des retombées financières impressionnantes pour une petite communauté comme Longue-Rive.

Côte-Nord

Sports nautiques