•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les piétons et les cyclistes à la reconquête de la rue

Des cyclistes sur une piste cyclable avec des enfants qui jouent à côté sur un jeu de dames gégants avec un parent.

Chaque voie étant séparée par des plantes, la distance entre chaque différent moyen de transport est plus sécuritaire.

Photo : Radio-Canada / Fanny Geoffrion

Radio-Canada

Un projet urbain temporaire a été mis en place sur une intersection achalandée de Toronto pour sensibiliser à la sécurité routière tout en améliorant la vie de quartier.

Une intersection achalandée de l'avenue Danforth, entre les avenues Woodbine et Woodmount, dans l’est de Toronto fait peau neuve durant la fin de semaine.

L'organisme 8 80 cities, à l'origine du projet pilote de deux jours, souhaite montrer au public ce qu'il est possible de faire pour rendre les rues plus sécuritaires et plus agréables pour les résidents.

L’objectif principal du projet est d’obtenir un retour d’information et d’entamer une conversation... où l'on demande aux gens ce qu’ils en pensent, ce qu’ils aiment, s'ils se sentent en sécurité, a déclaré la directrice générale de l'organisme, Amanda O'Rourke.

Des personnes sont attablées à des tables de café installées sur la route.

Les terrasses débordent sur l'avenue Danforth le temps d'un week-end.

Photo : Radio-Canada / Fanny Geoffrion

Cette fin de semaine, les automobilistes ne peuvent circuler que sur deux voies, alors que quatre voies leur sont habituellement réservées sur cette portion de l'avenue.

Les deux autres voies ont été aménagées pour les piétons et les cyclistes, incluant des espaces réservés pour des jeux pour les enfants, pour se reposer ou pour écouter de la musique.

Je travaille au centre-ville et je m'y rends tous les jours en vélo. S'il y avait plus de monde qui prendrait le transport en commun ou le vélo, oui on ferait perdre de la place aux voitures, mais s'il y a moins de voitures, tout le monde est gagnant, estime un cycliste Steven Couture.

Cette démonstration est l’occasion de faire vivre l’expérience aux résidents du secteur et sonder leur appréciation du projet.

Des résidents regardent des tableaux explicatifs à une intersection lors d'une journée d'été.

Cette démonstration est l’occasion de faire vivre l’expérience aux résidents du secteur et sonder leur appréciation du projet.

Photo : Radio-Canada / Fanny Geoffrion

Le conseiller municipal Brad Bradford a indiqué que les résultats de cette expérience seront utilisés lors de consultations officielles cet automne pour rendre l'avenue Danforth plus sécuritaire.

L’organisme à but non lucratif 8 80 cities, qui organisera deux autres projets semblables ailleurs à Toronto.

Amanda O'Rourke rapporte qu'en 2018, 46 piétons et cyclistes sont morts des suites d’une collision dans les rues de Toronto et 22 sont morts depuis 2019.

L’amie d'une de ces victimes a d'ailleurs fait un don de 200 000 $ à l'organisme pour développer trois différents projets urbains à Toronto, dont cette première initiative, explique Mme O'Rourke.

Avec les informations de Fanny Geoffrion

Nord de l'Ontario

Urbanisme