•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme arrêté pour pornographie juvénile en Nouvelle-Écosse

Série d'arrestations en matière de pornographie juvénile

L'accusé est âgé 50 ans et habite Falmouth, en Nouvelle-Écosse.

Photo : iStock

Radio-Canada

Des enquêteurs ont perquisitionné la résidence de David Stacey MacDonald après avoir reçu une information du Centre national de coordination contre l'exploitation des enfants, concernant des infractions en matière de pornographie juvénile.

Jeudi, le Groupe provincial de lutte contre l’exploitation des enfants dans Internet de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) a arrêté un homme de 50 ans à Fairmouth, en Nouvelle-Écosse.

Les Services d’identité judiciaire de la GRC, ainsi que des agents du Détachement rural de Windsor, ont été déployés pour la perquisition de la demeure.

L’homme est accusé de possession et de distribution de pornographie juvénile. Ses activités ont été interceptées par le Centre national de coordination contre l’exploitation des enfants, le 8 juillet dernier.

L’accusé, David Stacey MacDonald, a été arrêté directement à son domicile et l’arrestation s’est déroulée sans incident.

Il a comparu en cour et a été remis en liberté sous conditions strictes, selon la GRC. Sa prochaine comparution en cour provinciale à Windsor est prévue pour le 17 septembre.

En Nouvelle-Écosse, une personne qui soupçonne une activité de pornographie juvénile et qui n’en fait pas part à la police est reconnue coupable d’infraction. Il est obligatoire pour tous citoyens de signaler ses soupçons à laGRC.

« Toute omission de signaler de telles situations pourrait donner lieu aux mêmes peines que celles définies dans la Loi sur les services à l'enfance et à la famille pour le défaut de signaler un cas de maltraitance d'enfant », informe la caporale Lisa Croteau. 

Nouvelle-Écosse

Crime sexuel