•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le milliardaire américain David Koch est décédé

Un homme qui porte des lunettes semble écouter un interlocuteur.

David Koch, en 2012, à New York

Photo : Reuters / Brendan McDermid

Radio-Canada

Peu connu au Canada, le milliardaire David Koch, qui est mort vendredi à 79 ans, a versé d'importants dons à la droite américaine au fil des années, transformant au passage l’échiquier politique et la réglementation gouvernementale.

La cause du décès n'a pas été révélée, mais Koch Industries a déclaré qu’il avait combattu plusieurs maladies depuis des années, notamment un cancer de la prostate, dont il souffrait depuis plus de 27 ans.

Créant des groupes de réflexions de droite et investissant des millions de dollars dans les causes conservatrices, David Koch est devenu l’un des hommes les plus influents de la politique américaine.

Cet industriel prospère et ingénieur chimique de formation, qui trônait sur une fortune de 50 milliards de dollars, était très impliqué en politique et dans plusieurs actions philanthropiques.

Un long combat conservateur

Lors des élections présidentielles américaines de 1980, David Koch était colistier du candidat du parti libertarien Ed Clark. Le tandem a obtenu 1,06 % des voix.

Cet échec n’a pas découragé pour autant M. Koch de poursuivre son aventure politique.

Avec son frère Charles, ils ont été à l’origine de plusieurs groupes politiques, de groupes de réflexions et de fondations qui sont contre les impôts et pour le libre-échange. Ce réseau est surnommé « Kochtopus » [pieuvre], en raison de ses multiples tentacules.

Les frères Koch ont fondé en 2004 le groupe de réflexion Americans for Prosperity, qui est encore aujourd'hui une des organisations conservatrices les plus puissantes de la politique américaine. Plusieurs observateurs estiment d'ailleurs que les deux frères ont alimenté l'émergence du Tea party, un mouvement de contestation de la droite américaine.

Les deux frères Koch ont également soutenu de nombreux candidats républicains tant aux élections fédérales que locales dans tout le pays.

Bien que célébrés à droite, les frères Koch ont été vilipendés par les démocrates et d’autres groupes politiques qui les voient comme une force conspiratrice qui incarne le capitalisme « sauvage ». Ils ont été notamment critiqués pour l’influence de l'argent des entreprises dans la politique américaine.

Après l’annonce de la mort de David Koch, certains républicains de premier plan ont loué son héritage. Le sénateur du Kentucky Rand Paul a déclaré : « Ses nombreuses contributions auront un effet durable sur notre pays ».

À l'autre bout du spectre politique, Beth Rotman, du groupe de surveillance gouvernemental Common Cause a déclaré que les frères Koch et leur réseau de riches donateurs partageant les mêmes idées « ont sapé tant de valeurs américaines importantes au cours des dernières décennies dans le cadre de la tentative de prise de contrôle de la politique américaine par les Koch ».

Malgré leur appartenance au camp conservateur, les frères Koch ont sévèrement critiqué le président Donald Trump. En 2016, ils ont refusé de soutenir sa candidature en raison de son penchant « protectionniste ». À leurs yeux, les politiques de M. Trump n’étaient pas suffisamment conservatrices.

L’année dernière, Donald Trump a tweeté que les frères Koch étaient « une blague totale dans les cercles républicains », les qualifiant de « deux beaux gars avec de mauvaises idées ».

Même s’il entretenait de mauvaises relations avec le président Trump, David Koch avait des liens étroits avec des personnalités clés à Washington, notamment le vice-président, Mike Pence, et le secrétaire d'État, Mike Pompeo.

Deux femmes tiennent une pancarte sur laquelle on peut lire que la démocratie n'est pas à vendre.

Des gens ont manifesté à proximité de l’appartement de David Koch, à New York, en 2014. Il a souvent été accusé par les démocrates de fausser le terrain politique avec ses dons destinés à des groupes conservateurs.

Photo : Getty Images / Spencer Platt

L’un des combats qu’ont financé les frères Koch a été celui de jeter le doute sur les changements climatiques et de contrecarrer les efforts de lutte contre le réchauffement climatique.

« David Koch restera probablement dans les mémoires comme une des rares personnes qui, à elles seules, ont contrecarré les efforts pour lutter contre les changements climatiques », a déclaré Michael Mann, un chercheur en climatologie à l'Université de l’État de Pennsylvanie.

Koch Industries a déboursé 35 millions de dollars en 2000 en lien avec des fuites d’oléoducs dans les lacs et les cours d’eau dans six États. C’est la plus importante amende jamais infligée en vertu de la loi fédérale américaine sur l'assainissement de l'eau.

Les frères Koch ont par ailleurs investi dans la lutte contre la réforme de Barack Obama sur les soins de santé.

On m'a appris, dès mon plus jeune âge, que participer au débat public est un devoir civique. Chacun de nous a le droit, voire une responsabilité, parfois - pour faire connaître son point de vue à la communauté […]. Bien que nous n'obtenions pas toujours ce que nous voulons, l'échange d'idées améliore la nation dans son évolution.

David Koch dans un éditorial du New York Post en 2012

Un philanthrope généreux

David Koch a distribué des millions de dollars dans les domaines de l’éducation, de la médecine et de la culture.

Dans une entrevue en 2012 au Weekly Standard, M. Koch disait : « Quand je vais mourir, je veux que les gens disent qu'il a fait beaucoup de bonnes choses, il a fait avancer les choses, il a sauvé de nombreuses vies. »

Il a fait un don de 100 millions de dollars en 2007 pour créer un institut de recherche sur le cancer au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Il a également donné plusieurs millions à l’Université Johns-Hopkins de Baltimore, au mémorial Sloan-Kettering Cancer Center à New York, au M.D. Anderson Cancer à Houston et à plusieurs autres institutions.

Le théâtre du Lincoln Center, qui abrite le New York City Ballet, porte son nom depuis 2008 après avoir reçu un don de 100 millions de dollars.

À propos de Koch Industries

Fondée par leur père Fred Koch en 1940, la société qui, plus tard, est devenue Koch Industries est un conglomérat basé à Wichita, au Kansas. Il regroupe des activités dans les raffineries de pétrole, les papeteries, les usines d’engrais, les élevages de bétail et d'autres entreprises.

Avec les informations de Associated Press

Amériques

International