•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de deux ans d'attente supplémentaire pour le terrain synthétique du Parc St-Luc

Le futur terrain de soccer du secteur St-Luc.

Le futur terrain de soccer du secteur St-Luc

Photo : Radio-Canada / Émilie Parent-Bouchard

Piel Côté

À Rouyn-Noranda, les sportifs devront patienter jusqu'à l'été 2021 avant de fouler le nouveau terrain de soccer synthétique qui doit être construit au Parc St-Luc.

Dans ce projet, en plus d'un terrain synthétique, la construction d'un terrain à surface naturelle est également prévue.

En raison du printemps tardif de cette année, l'étude environnementale a dû être repoussée plus tard en cet été 2019, ce qui a retardé tout le processus. Pour ne pas affecter la saison 2020 des utilisateurs, notamment les joueurs de la Ligue de soccer mixte, la mise en place se fera donc à l'automne 2020. Les terrains seront donc disponibles pour le début de la saison 2021.

[Ressources] Falco et nous serions prêts à commencer au mois de novembre, mais avec le gel qui arrive, ce n'est pas une bonne idée de commencer à ce moment en raison de la pose de tourbe, notamment. De plus nous allons laisser le terrain absorber un cycle de gel et dégel et en début de saison 2021, nous serons prêts à dérouler la surface synthétique, mentionne le directeur des loisirs, de la culture et de la vie communautaire de la Ville de Rouyn-Noranda, Jean Mercier.

Il est également impossible de commencer le projet par le terrain synthétique, puisque la surface naturelle se trouve à l'arrière. On doit donc commencer par la surface naturelle, confirme M. Mercier.

Le terrain synthétique sera aussi muni de lumières et de lignes permettant la pratique du football, de frisbee, de rugby et de soccer à neuf, lorsque le terrain sera scindé en deux.

Autre retard

Il ne s'agit pas du premier retard dans ce dossier. Rappelons que ce projet a été annoncé en décembre 2017. En février 2019, la Ville soutenait encore que les terrains allaient être prêts pour la saison 2020.

Il y a six mois, la Ville évoquait à ce moment la révision des échéanciers du partenaire majeur du projet, Ressources Falco, afin d'expliquer le retard.

Rappelons que ces terrains de soccer ont été détruits au profit de la construction du nouveau pavillon de la commission scolaire lorsque Ressources Falco a pris possession du terrain.

Abitibi–Témiscamingue

Infrastructures