•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yves Lévesque ouvre officiellement son local électoral

Des affiches du candidat Yves Lévesque sont placardées devant son local électoral.

Le candidat conservateur dans la circonscription de Trois-Rivières Yves Lévesque a procédé à l'ouverture officielle de son local électoral vendredi.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Radio-Canada

Le candidat conservateur dans la circonscription de Trois-Rivières Yves Lévesque a procédé à l'ouverture officielle de son local électoral vendredi.

Le député de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, ainsi que les candidats conservateurs des circonscriptions avoisinantes étaient présents.

Cette campagne électorale sera la neuvième d'Yves Lévesque, et sa première comme candidat à une élection fédérale. Il croit toujours que son expérience à la tête de la Ville de Trois-Rivières saura convaincre l'électorat.

Regardez la feuille de route. Quand vous engagez quelqu'un dans une entreprise, oui, il peut faire une bonne présentation, mais vous allez voir, qu'est-ce qu'il a accompli, qu'est-ce qu'il a réalisé. Les gens me connaissent. Je suis un homme d'engagements. On peut démontrer que la ville s'est améliorée de façon extraordinaire, estime-t-il.

Yves Lévesque et Alain Rayes ont défendu les valeurs de leur parti, après que le Parti libéral du Canada a sorti hier un discours du chef Andrew Scheer datant de 2005, dans lequel il affirme que le mariage gai n'est pas un droit. Ils ont également défendu le choix de leur chef de ne pas assister aux défilés de la Fierté de Montréal et d'Ottawa.

Même si je ne participe pas, ça fait-tu de moi quelqu'un qui n’encourage pas ces gens-là? La preuve, j'ai fait un mariage gai. Ça me fait rire quand les médias pointent le fait qu'une personne n'est pas à cette activité-là. Le fait qu'il n’est pas là, il est contre les homosexuels. C'est de la démagogie. C'est de la petite politique de basse cour, estime l'ancien maire de Trois-Rivières.

Deux manifestants ont tenté de perturber l'inauguration du local du candidat conservateur en brandissant une pancarte sur laquelle le logo du Parti conservateur du Canada était accompagné des mots « criminels climatiques ». Ils ont rapidement été escortés vers la sortie.

Des manifestants ont brandi une pancarte sur laquelle il est inscrit les mots « criminels climatiques ».

Deux manifestants ont tenté de perturber l'inauguration du local du candidat conservateur en brandissant une pancarte sur laquelle le logo du Parti conservateur du Canada était accompagné des mots « criminels climatiques ».

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Yves Lévesque fera par ailleurs campagne à bord d'une voiture hybride, qu'il a dévoilée en même temps que son local.

Du côté de l'investiture du Bloc québécois dans Trois-Rivières, Jonathan Beaulieu-Richard qui avait manifesté de l'intérêt n'a pas déposé son bulletin de candidature avant la date limite du 23 août, à 17 h. Ce sera donc une course à deux entre l’ancienne présidente de l’association du parti dans la circonscription, Louise Charbonneau, et l'ex-syndicaliste Louise Chabot.

D'après des informations de Camille Carpentier

Mauricie et Centre du Québec

Politique fédérale