•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donald Brashear accusé de possession de cocaïne

Donald Brashear est impliqué dans une bagarre dans un match contre les Trashers d'Atlanta.

Donald Brashear lors de son passage avec les Rangers de New York

Photo : La Presse canadienne / FRANK FRANKLIN II

Yannick Bergeron

L'ex-joueur de la Ligue nationale de hockey, Donald Brashear, doit comparaitre au palais de justice de Québec le 4 septembre pour faire face des accusations de méfait et possession de stupéfiants.

L'ancien bagarreur qui a notamment porté les couleurs du Canadiens de Montréal a été arrêté par la police de Québec le 5 juin parce qu'il aurait brisé une fenêtre d'un immeuble à logements du quartier Des Chatels.

Il aurait alors eu en sa possession de la cocaïne.

Les problèmes s'accumulent pour Brashear qui a terminé sa carrière avec les Rangers de New York en 2010.

Faillite

Celui qui a porté le numéro 87 éprouve des problèmes financiers qui l'ont forcé à mettre son entreprise en faillite, en novembre 2018.

Au cours des dernières semaines, des poursuites civiles intentées contre lui et sa compagnie « Les immeubles Brash 87 » se sont soldées par des jugements par défaut, puisqu'il ne s'est pas présenté à la cour.

Brashear et son entreprise ont été condamnés à payer près de 200 000 $ pour des prêts hypothécaires qui n'avaient pas été entièrement remboursés.

L'immeuble qu'il aurait vandalisé, le 5 juin, est celui qu'il a habité après avoir dû quitter sa résidence du Lac-Beauport.

L'athlète de 47 ans habite maintenant un autre logement du quartier Des Chatels.

Démêlés avec la justice

Brashear a déjà fait face à la justice criminelle pour des événements survenus alors qu'il jouait dans des ligues semi-professionnelles.

Il avait bénéficié d'une absolution après avoir été déclaré coupable de voies de fait pour s'en être pris violemment à un adversaire sans défense en 2004, à Thetford Mines.

Il discute avec son avocat

Donald Brashear au palais de justice de Québec en février 2016

Photo : Radio-Canada

En 2011, il a frappé un adversaire après un match à la sortie de l'aréna de Rivière-du-Loup. Il avait dû respecter une probation de 18 mois pour son geste.

La victime avait par la suite intenté une poursuite civile au terme de laquelle Brashear avait été condamné à lui verser 9 280$

15 M$ en carrière

Joint par téléphone, l'ex-dur à cuir a coupé la ligne lorsqu'il a entendu que l'appel provenait d'un journaliste.

Brashear a disputé plus de 1 000 matchs dans la Ligue nationale, avec les équipes de Montréal, Vancouver, Philadelphie, Washington et New York.

Selon le site spécialisé Hockey Zone Plus, il a empoché plus de 15 M$ durant sa carrière qui s'est étirée sur 15 saisons.

Justice et faits divers