•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une centaine d'employés recherchés à la Commission scolaire du Chemin-du-Roy

Une classe de jeunes élèves.

La Commission scolaire du Chemin-du-Roy a une centaine de postes et contrats à pourvoir

Photo : iStock

Radio-Canada

À une semaine de la rentrée, la Commission scolaire du Chemin-du-Roy tient une vaste opération de recrutement. Elle cherche à pourvoir une centaine de postes à temps plein et temps partiel ainsi que des contrats.

Une opération recrutement a d’ailleurs lieu aujourd’hui entre 13 h et 19 h à l’école Chavigny, à Trois-Rivières.

Les besoins, pour des postes réguliers, sont pour le service de garde, en psychoéducation, en éducation spécialisée et secrétaire agent de bureau, précise la secrétaire générale de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, Élyse Giacomo.

Des contrats de psychoéducateurs, d’éducateurs spécialisés, de secrétaires agents de bureau et d’ouvriers sont à pourvoir.

La commission scolaire cherche aussi à renflouer sa banque de noms pour le personnel enseignant en adaptation scolaire, en anglais, en art, en musique et en français.

Pour les postes en service de garde, la beauté est qu’on a une grande flexibilité sur l’horaire de travail, on a des postes avec moins d’heures d’autres avec plus d’heures, a déclaré Élyse Giacomo, en entrevue à l’émission Facteur matinal.

On est prêts à accueillir tous les gens avec leur disponibilité

Élyse Giacomo, secrétaire générale de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy

Les gens qui sont retraités qui ont un 8 h, un 10 h à donner, par semaine, on a des opportunités pour eux, dit-elle.

Les besoins de la commission scolaire sont connus tardivement, précise la secrétaire générale, parce que les séances d’affectation viennent de se terminer.

Pour l’instant, la commission scolaire n’a pas eu à couper des services en raison du manque de main-d’oeuvre. Elle a réussi à anticiper ses besoins. L’opération de recrutement permettra aussi d’éviter à avoir à prendre ce genre de décisions.

Au courant de l’année, quand les besoins vont poindre, on aura du personnel qualifié qu’on aura rencontré, dont on aura fait les vérifications nécessaires, affirme Mme Giacomo.

Centre administratif de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, à Trois-Rivières

Centre administratif de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, à Trois-Rivières

Photo : Radio-Canada

Des départs à la retraite et plus d’élèves

Quelques facteurs font en sorte que la Commission scolaire du Chemin-du-Roy a besoin de personnel. 

Les nombreux départs à la retraite sont une des raisons principales. Près de 400 enseignants vont partir à la retraite d’ici dix ans, estime la commission scolaire. Elle prévoit aussi que 50% des secrétaires d’école prendront leur retraite d’ici 10 ans et le cinquième des ouvriers. 

Il y a aussi 420 élèves de plus cette année dans les écoles du territoire. La commission scolaire compte plus de 20 500 élèves.

La rentrée scolaire 2019-2010 est notamment marquée par l’implantation de 13 nouvelles classes de maternelles 4 ans.

Mauricie et Centre du Québec

Éducation