•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Andrew Scheer explique son plan pour le Québec dans une annonce télévisée

Un homme regarde la caméra, assis devant une fenêtre donnant sur un boisé.

Le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, explique en quoi consiste « son plan pour le Québec » dans une annonce télévisée de campagne préélectorale.

Photo : Parti conservateur du Canada

Radio-Canada

« Plus. Pour vous. Dès maintenant. » Tel est le slogan qu'a lancé le Parti conservateur du Canada (PCC) vendredi à la télévision, dans les deux langues officielles, à quelques semaines du déclenchement des élections au Canada.

Dans une courte vidéo, le chef conservateur dévoile « son plan pour les Québécois », qu’il décrit en ces mots : « Baisser le coût de la vie et laisser plus d’argent dans vos poches ».

Andrew Scheer livre son message en étant assis devant une fenêtre donnant sur un endroit boisé, inondé de lumière. Une mise en scène qui porte à croire que le PCC espère faire des gains en région.

À l'heure actuelle, les conservateurs détiennent 11 sièges au Québec.

S’il est porté au pouvoir cet automne, le PCC entend diminuer l’impôt sur les congés de maternité et de paternité, une manière d’aider les nouveaux parents, explique le chef conservateur.

Les conservateurs promettent aussi une exemption de taxe sur le chauffage résidentiel.

Dans un communiqué, le PCC affirme également qu’avec Justin Trudeau, seules les riches entreprises parviennent à améliorer leur sort, citant au passage les Loblaws et SNC-Lavalin.

En vertu de la loi, les formations politiques sont limitées à des dépenses électorales totalisant 2 millions de dollars en période préélectorale.

Avec les informations de Madeleine Blais-Morin

Politique fédérale

Politique