•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

40 minutes de récréation par jour, quels impacts dans nos écoles?

En avant plan et au foyer, une branche d'abre. En arrière-plan, et hors-foyer, des enfants se balancent par une journée ensoleillé.

Avant cette politique provinciale, il n’existait pas de balises au Québec pour guider les écoles dans la gestion des récréations.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Radio-Canada

Les élèves de la Commission scolaire des Phares pourront bénéficier de deux périodes de récréation d’au moins 20 minutes par jour à partir de la rentrée scolaire 2019. Une sortie extérieure est prévue en matinée puis une autre en après-midi.

Cette initiative fait suite aux nouvelles exigences du ministère de l’Éducation imposé dans le cadre d’une modification au régime pédagogique des écoles du Québec annoncé en février dernier.

Le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge annonçait cet hiver ses intentions d’augmenter le temps alloué aux récréations. Il justifiait cette mesure par l'idée d'une corrélation entre l'activité physique et la réussite scolaire. Avant cette politique provinciale, il n’existait pas de balises au Québec pour guider les écoles dans la gestion des récréations.

Le changement imposé n’est pas reçu comme une mesure radicale par les gestionnaires de la Commission scolaire des Phares puisque le réseau des écoles primaires avait déjà deux récréations de 15 minutes à l’horaire. Les membres de la direction ont simplement ajouté 5 minutes de plus par récréation.

Madeleine Dugas, directrice générale de la Commission scolaire des Phares salue cet élan initié par la province. Elle partage elle aussi l'idée d’effets bénéfiques des récréations sur les enfants. C’est pour favoriser l’activité physique, dit-elle, pour favoriser le bien-être, qu’ils [ les enfants] puissent avoir plus de temps, c’est même prouvé que c’est bon pour la concentration.

Des horaires modifiés

Les horaires des enseignants ont été légèrement modifiés pour s’ajuster à cette nouveauté. La surveillance a toujours fait partie de leur tâche, mais ces dix minutes supplémentaires s’ajoutent aux heures régulières travaillées quotidiennement.

Une partie du personnel de soutien sera aussi appelée en renfort pour assurer une surveillance complète.

Une adaptation qui ne s’est pas faite sans heurts affirme madame Dugas. C'est une charge supplémentaire, mais en bout de piste, quand on pense au bien être de l’élève? On va voir ce que ça va donner, c’est une directive du ministère on se doit de l’appliquer.

C’est sur que ça ne fait peut-être pas l’unanimité!

Madeleine Dugas, directrice générale de la Commission scolaire des Phares

Les horaires des autobus scolaires seront aussi décalés de 2 à 3 minutes.

Les deux premières sorties extérieures de 20 minutes sont prévues le jeudi 29 août dans la plupart des écoles de la Commission scolaire des Phares.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Éducation