•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des trottinettes électriques à Toronto en septembre

Une femme portant des chaussures à talons conduit une trottinette électrique sur une rue.

La compagnie Bird veut implanter ses trottinettes électriques à Toronto.

Photo : Associated Press / Amanda Morris

Radio-Canada

Les résidents et les visiteurs pourront utiliser des trottinettes électriques en libre-service dans le quartier de la Distillerie à Toronto en septembre, selon un projet pilote de la compagnie Bird.

L'entreprise américaine n'a pas précisé pour l'instant la date de lancement du projet pilote de deux semaines ni combien de trottinettes seraient offertes en location.

Bird Canada est en train d'officialiser la date exacte, indique son président Stewart Lyons.

La compagnie est déjà implantée en Alberta notamment et envisage une expansion à Montréal, où sa rivale Lime est déjà présente.

Photo d'un homme debout à l'extérieur sur le trottoir devant des trottinettes.

Le président de Bird Canada, Stewart Lyons

Photo : CBC/Scott Neufeld

À Toronto, les utilisateurs seront confinés toutefois au secteur de la Distillerie près du centre-ville, une propriété privée, puisque la loi provinciale ne permet pas actuellement de circuler sur la voie publique avec une trottinette électrique.

Le gouvernement ontarien a mené des consultations à ce sujet en mai dernier.

Le ministère ontarien des Transports est au courant du fait que des compagnies offrent des trottinettes électriques, un moyen de transport écologique, explique le porte-parole Bob Nichols. Toutefois, la sécurité est notre priorité et l'intégration sécuritaire de tout nouveau type de véhicule avec les piétons et les autres types de véhicules est une considération importante avant que tout nouveau type de véhicule ne soit permis sur les routes de l'Ontario.

De bons et mauvais côtés

Parmi les enjeux : l'encombrement et la vitesse.

Contrairement aux vélos loués en libre-service qui sont ancrés à des bornes, les trottinettes électriques peuvent être laissées n'importe où sur le trottoir. Par ailleurs, ces trottinettes peuvent aller jusqu'à 25 km/h, risquant de causer des collisions avec les piétons, notamment.

M. Nichols du ministère ontarien des Transports indique que les municipalités ont déjà le pouvoir d'encadrer l'utilisation des trottinettes électriques sur les trottoirs et les sentiers.

De son côté, la Ville Reine dit étudier pour l'instant l'évolution du dossier au provincial et les débouchées d'un projet pilote à Waterloo.

La compagnie Lime a mené un projet pilote sur le campus de l'Université de Waterloo, mais a décidé de ne pas prolonger l'expérience, parce qu'elle ne pouvait pas étendre son réseau à l'extérieur du campus à cause de l'interdit provincial empêchant la circulation des trottinettes sur la voie publique, indique la coordinatrice du développement économique à Waterloo Rachel Martin.

C'est le grand obstacle et l'un des facteurs pour lesquels ils n'ont pas voulu étendre le projet pilote ici, explique-t-elle.

Toronto

Affaires municipales