•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conseil extraordinaire de la CSPO : l'école 036 doit finalement ouvrir en 2020

Une élève dans une classe

L'école 036 doit être construite dans le Plateau, dans le secteur d'Aylmer, à Gatineau (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’école 036 devrait finalement ouvrir ses portes en septembre 2020, après plusieurs jours de tergiversations au sein du conseil des commissaires de la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO).

Les commissaires de la CSPO ont décidé, jeudi soir, de revenir sur la décision prise la semaine dernière de repousser l’ouverture à 2021 afin de bâtir une école plus grande.

Les membres du conseil des commissaires de la CSPO réunis dans la salle du conseil des commissaires.

Une séance extraordinaire du conseil des commissaires de la CSPO avait lieu jeudi soir.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

La séance extraordinaire avait été commandée par les commissaires Nathalie Villeneuve et Alain Gauthier.

La résolution pour relancer le plus rapidement possible le processus d'appel d'offres pour la construction de l'école a été adoptée à l'unanimité, hormis deux abstentions.

C’est un très gros revirement, je suis entièrement contente de la tournure des événements, a déclaré la commissaire Nathalie Villeneuve, qui est à l’origine de la résolution.

Oui, les parents vont être contents, oui les parents vont être heureux, je suis sûr que je vais recevoir des téléphones, que je vais avoir des courriels pour me dire : "Enfin, on a une école qui s’en vient".

Nathalie Villeneuve, commissaire de la circonscription no. 4

On va mettre les bouchées doubles s'il le faut, a affirmé le président de la CSPO, Mario Crevier, après la rencontre. On l’a déjà fait, avoir en un an une école.

M. Crevier en entrevue lors de la rencontre des commissaires le 22 août 2019.

Mario Crevier, président de la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais

Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

M. Crevier admet que des imprévus sont toujours possibles, et que les caprices de Dame nature peuvent toujours venir compliquer un échéancier qu’il qualifie de très serré. 

La température va être un gros facteur. S’il fait beau l’hiver prochain, on va dire parfait ça va bien. On va voir au fur et à mesure, on va faire un suivi mensuel de l’état des lieux en mettant des gens sur place là-bas pour nous aider à prendre des décisions rapides.

Mario Crevier, président de la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais

Décision à tête reposée

Au cours de la rencontre, de nombreux commissaires, dont Alain Gauthier, ont rappelé à quel point ils n’avaient pas eu toutes les informations nécessaires pour prendre une décision éclairée lors du vote de la semaine dernière.

Le directeur général de la commission scolaire, Jean-Claude Bouchard, et le président, Mario Crevier, en ont profité pour faire leur mea culpa pour la confusion lors de ce vote.

C’était à moi à prendre le lead et je ne l’ai pas pris, je m’en rends compte, a affirmé M. Crevier après la rencontre.

Les informations sont venues de Québec à la dernière minute, a-t-il précisé.Maintenant, on sait que ça existe, on a encore quatre autres agrandissements à faire, on en a deux d’accordés, on ne fera pas la même erreur deux fois.

Il est temps qu’on prenne les décisions à tête reposée avec tous les éléments, croit Mme Villeneuve, qui se réjouit de voir que les commissaires se sont ralliés à son point de vue pour permettre aux élèves du secteur du Plateau d’avoir leur nouvelle école dans un an. 

L'école qui accueillera quelque 750 élèves doit être construite dans le quartier du Plateau, dans le secteur d'Aylmer, à Gatineau, mais le projet a subi des délais jusqu'à tout récemment.

Avec les informations de Jean-François Poudrier

Ottawa-Gatineau

Éducation