•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé mentale, immigration et produits hygiéniques féminins au coeur de la campagne

trois hommes sont représentés dans un collage de photos.

Les chefs des principales formations politiques au Manitoba : le progressiste-conservateur Brian Pallister, le néo-démocrate Wab kinew et le libéral Dougald Lamont.

Photo : Radio-Canada

Laïssa Pamou

Alors que la campagne électorale bat son plein au Manitoba, les principaux partis politiques ont dévoilé de nouvelles promesses jeudi afin d'inciter les électeurs à voter pour eux lors du scrutin provincial le 10 septembre.

Le Parti progressiste-conservateur (PC) veut améliorer les urgences du Centre des sciences de santé. Le chef du Parti libéral promet d’améliorer le programme d’immigration Candidats du Manitoba et le Nouveau Parti démocratique (NPD) promet d’installer des distributeurs automatiques gratuits de produits hygiéniques féminins dans les écoles s’il est élu.

Les conservateurs promettent 12 nouvelles places pour les personnes souffrantes de troubles de la santé mentale ou de dépendances, notamment liées à la méthamphétamine. Cette promesse électorale concerne des rénovations au Centre des sciences de santé qui coûteraient environ 7 millions de dollars, selon le parti.

Le PC envisage également la mise en service d’une unité de sevrage avec des professionnels en santé mentale qui pourrait traiter jusqu’à 30 personnes simultanément.

Le chef du Parti libéral, Dougald Lamont, dit qu’il éliminerait les frais de traitement de 500 $ du programme d'immigration Candidat du Manitoba que les progressistes-conservateurs ont instauré dans le cadre d'une réforme du programme en 2016.

Selon lui, ces frais sont une « taxe d’entrée » qui n’a pas lieu d’être.

Il admet que sa promesse ne cible pas particulièrement un groupe linguistique. Toutefois, il assure vouloir créer davantage d’emplois en français afin d’offrir des occasions aux francophones qui immigrent au Manitoba.

La promesse du parti néo-démocrate d’installer des distributeurs automatiques de produits hygiéniques féminins dans les écoles coûtera 82 000 $, selon le parti.

Le chef du NPD, Wab Kinew, veut également investir 800 000 $ dollars pour l'embauche de sages-femmes et 300 000 $ pour l'embauche de consultantes en allaitement.

Notre dossier sur les élections provinciales 2019 au Manitoba

Manitoba

Politique provinciale