•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les autobus auront leur voie réservée sur Papineau dès lundi prochain

Un autobus 445.

La 445 Express Papineau est la principale mesure du « Mouvement orange ».

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les autobus et taxis pourront circuler sur une nouvelle voie réservée sur l'avenue Papineau à compter de lundi prochain.

Longue de 8 kilomètres (aller-retour), la voie réservée entre les rues Jean-Talon et Sherbrooke doit permettre à la fois d'accélérer le passage des autobus et de décongestionner la ligne orange du métro à l'heure de pointe. Elle sera en service du lundi au vendredi de 6 h 30 à 9 h 30, en direction sud, et, en sens inverse, de 15 h 30 à 18 h 30.

Elle risque cependant de ralentir davantage les automobilistes qui circulent sur cette importante artère de la métropole.

Destinée à la clientèle de l'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie, la voie réservée s’accompagnera d’une nouvelle ligne d’autobus, la 445 Express Papineau, inspirée de la ligne 427 Express Saint-Joseph qui traverse l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal pour aboutir dans l'ouest du centre-ville.

Les autobus de cette ligne passeront toutes les 10 minutes.

Plan de la nouvelle ligne 445 Express Papineau.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Plan de la nouvelle ligne 445 Express Papineau

Photo : Société de transport de Montréal

Le matin, la nouvelle ligne d'autobus longera pour l'essentiel le parcours de la ligne orange du métro à partir de la rue Beaubien jusqu'au centre-ville.

Partant de l'intersection de la rue de Bellechasse et de la 20e Avenue, près du boulevard Pie-IX, elle empruntera la rue Beaubien, puis descendra l'avenue Papineau pour emprunter ensuite le boulevard René-Lévesque jusqu'à la rue Peel.

En après-midi, la 445 fera le chemin inverse vers le nord, mais remontera toutefois l'avenue De Lorimier avant de rejoindre Papineau par le boulevard Saint-Joseph.

Mise en marche du Mouvement orange

Ce nouveau circuit est la mesure phare de l'initiative baptisée « Mouvement orange », annoncée en mai dernier, qui doit se décliner en plusieurs phases. La Société de transport de Montréal (STM) avait dit vouloir adopter des solutions immédiates « en attendant des infrastructures lourdes à plus long terme ».

Le président du conseil d’administration de la STM, Philippe Schnobb, croit qu’à terme quelque 2000 personnes par heure de pointe matinale délaisseront la ligne orange pour prendre la 445.

Cela correspond au nombre de passagers qui se rendent au centre-ville chaque jour grâce à la ligne 427.

M. Schnobb, qui a fait le trajet avec les journalistes jeudi, en compagnie de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, estime que la nouvelle ligne simplifiera la vie des usagers.

On dit aux gens : "Venez prendre le bus, et on vous garantit que vous allez pouvoir vous rendre au centre-ville, un, sans correspondance, et deux, sans qu'il y ait trop d'interactions dans la voie". C'est une ligne directe qui vous amène au centre-ville.

Philippe Schnobb, président du conseil d’administration de la STM

On encourage les gens à y adhérer, à l'utiliser, a ajouté la mairesse Plante, disant s'attendre à une période de transition. Les gens qui sont ici ont l'habitude d'aller directement sur la ligne orange. On va mousser cette 445, mais c'est sûr que ça va avoir un impact, a-t-elle assuré.

La STM prévoit aussi ajouter deux trains sur la ligne orange du métro aux heures de pointe pour en réduire la congestion.

La Société a fait état d’une augmentation de 5 % de l'achalandage du métro en 2018 par rapport à 2017. Cette hausse a frôlé les 5,5 % sur la ligne orange. En début d'année, il y avait 9000 personnes de plus par jour entre les stations Montmorency et Sherbrooke comparativement à 2017.

Avec des informations de Benoît Chapdelaine et de Jean-Sébastien Cloutier

Grand Montréal

Transport en commun