•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un conseiller municipal veut retrouver le plein budget destiné au quotidien La Tribune

Quatre journaux, deux de la Voix de l'Est, deux de La Tribune

Ces deux journaux font partie du Groupe Capitales Médias.

Photo : Radio-Canada / Natacha Lavigne

Radio-Canada

Tous ne sont pas en accord avec la décision du maire de Sherbrooke de couper de moitié le budget alloué à la publication d’avis publics dans La Tribune. C’est le cas du conseiller municipal Paul Gingues, qui demande un vote lors de la prochaine réunion du conseil.

Cette démarche vise à aider le quotidien qui appartient au Groupe Capitales Médias (GCM) qui vit des difficultés financières importantes.

Mercredi, Steve Lussier a réitéré sa position : la Ville a procédé à une restructuration et il ne retournera pas en arrière, et ce, malgré les demandes de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ). Ainsi, le budget qui était de 80 000 $ est approximativement retranché de moitié.

Un choix que désapprouve le conseiller municipal.

Ça ne devrait pas être si compliqué que ça de trouver 45 000 $ pour assurer ce revenu à La Tribune, ça enverrait un signal clair.

Paul Gingues, conseiller municipal

Il ajoute que le conseil municipal n’était pas aux faits de « la situation précaire de La Tribune » au moment de prendre cette décision, sans quoi elle aurait sans doute été autre.

Paul Gingues pense être en mesure de faire renverser cette décision. Il précise que le montant octroyé peut être versé ailleurs que dans les avis publics, pour autant que le soutien financier annuel de la Ville revienne à 80 000 $.

Le prochain conseil municipal aura lieu le 3 septembre.

Estrie

Médias