•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fermeture de la CIBC à Port-Cartier se concrétise

Un camion blindé attend devant la succursale.

Le 22 août 2019 marque la dernière journée d'ouverture de la succursale de Port-Cartier.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

La succursale de la CIBC à Port-Cartier ferme officiellement ses portes aujourd’hui. Malgré une mobilisation de la population et du milieu des affaires, le centre bancaire sera fusionné avec celui de Sept-Îles.

Quelques employés encore sur place au cours de la journée se sont affairés à vider les locaux et à faire des boîtes.

Les personnes présentes n’ont pas eu l’autorisation de dire si elles ont pu être réaffectées dans d'autres succursales.

Par courriel, la compagnie a simplement déclaré que plusieurs options ont été offertes aux employés de Port-Cartier, le transfert vers le centre bancaire de Sept-Îles étant l'une d’entre elles.

L'affiche indique que le guichet automatique sera enlevé le 22 août et que les clients devront se rendre au guichet le plus près sur la rue Brochu à Sept-Îles.

Une affiche dans l'une des portes de la succursale de Port-Cartier.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Dans la population, plusieurs citoyens déplorent cette fermeture.

Je trouve ça dommage pour les gens qui travaillaient à Port-Cartier, je trouve ça négatif un peu. Pas le choix, la finance, c’est la finance.

Un citoyen de Port-Cartier
Un homme interviewé devant l'entrée d'un dépanneur.

Ce citoyen de Port-Cartier pointe du côté de la logique de la finance pour s'expliquer cette fermeture.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

C’est toujours triste que ça ferme, note un autre citoyen de Port-Cartier rencontré jeudi. Vous savez, ce n’est pas une grande ville Port-Cartier, mais c’est une belle petite ville où il fait bon vivre. C’est bien dommage que ça ferme, mais c’est les aléas de l’économie.

Il porte une casquette et des lunettes rondes.

Ce citoyen de Port-Cartier attribue la fermeture aux aléas de l'économie.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

De son côté, le maire de Port-Cartier, Alain Thibault, dit avoir fait son deuil de cette fermeture et invite les citoyens à faire affaire avec une institution bancaire qui est encore présente dans la municipalité.

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault, accorde une entrevue à Radio-Canada

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault

Photo : Radio-Canada / Mathieu Boudreault

Le message c’est allez-vous en à la caisse populaire à Port-Cartier, il faut maintenir notre institution financière en bonne santé, plaide maintenant Alain Thibault. Il faut rajouter des membres, puis il ne faut pas donner le goût à Desjardins d’arriver et fermer [sa succursale] de Port-Cartier. Donc, on oublie CIBC, j’en ai fait mon deuil, ça fait longtemps, le message a toujours été le même depuis les premiers jours, aller à la caisse populaire.

L'enseigne est sur un mur au fond brun.

Une enseigne de la Caisse Desjardins à Port-Cartier

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Quand CIBC a annoncé sa décision de fermer la succursale de Port-Cartier, elle a fait valoir que plus de 80 % des opérations de la clientèle se fait à l’extérieur d’un centre bancaire, c’est-à-dire en utilisant les services en ligne principalement.

D'après le reportage d'Alix-Anne Turcotti

Côte-Nord

Finance et assurances