•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’École des entrepreneurs ouvre un campus à Rimouski

Nouveau local de l'École des entrepreneurs du Québec à Rimouski.

L’École des entrepreneurs du Québec a ouvert un nouveau campus sur la rue Saint-Germain, à Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay

Miriane Demers-Lemay

L’École des entrepreneurs du Québec inaugure un nouveau campus au centre-ville de Rimouski, dans le but de fournir des outils pour accélérer le développement et la rentabilité des jeunes entreprises de la région.

Dès l’automne, l’école promet d’offrir divers ateliers et activités pour les entrepreneurs, tout comme la diffusion d’une baladodiffusion portant sur les parcours d'une quinzaine d'entrepreneurs du Bas-Saint-Laurent.

On parle de dévitalisation des régions... L’entrepreneuriat peut devenir une planche de salut pour les communautés, croit la ministre déléguée au Développement économique régional et responsable des régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, présente, jeudi, lors de l’inauguration du campus, situé au centre-ville de Rimouski.

La ministre a notamment raconté son propre parcours en entrepreneuriat, qui l’a sensibilisé aux défis liés au démarrage d’une nouvelle entreprise. Elle assure qu’avec de tels outils, elle aurait probablement rentabilisé son entreprise en un an au lieu de trois.

Au cours des cinq prochaines années, sept millions de dollars seront encore investis pour stimuler l’entrepreneuriat dans la province, promet la ministre, qui associe l’entrepreneuriat aux emplois du futur.

La ministre Marie-Eve Proulx

La ministre Marie-Eve Proulx décrit l'entrepreneuriat comme un levier économique pour les régions du Québec.

Photo : Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay

Le maire de Rimouski, Marc Parent, se réjouit de l’ouverture de ce campus attendu depuis longtemps. Selon lui, nombre d’entreprises rimouskoises rayonnent déjà même si plusieurs d’entre elles ont déjà dû faire face à des défis importants.

L’offre de l’école sera adaptée aux besoins des entrepreneurs de la région, promet la directrice régionale de l’École des entrepreneurs du Québec, Véronique Mariève Gosselin, qui explique que des visites ont été réalisées dans plusieurs MRC au cours des derniers mois à cet effet.

L’objectif du campus est d’attirer 500 entrepreneurs à l’une ou l’autre des activités au cours de la prochaine année.

Bas-Saint-Laurent

École spécialisée