•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Claude Lelouch, Micheline Lanctôt et Jean-Marc Vallée au Festival du cinéma international

Micheline Lanctôt sourit à la caméra sur une terrasse du centre-ville de Rouyn-Noranda.

Micheline Lanctôt viendra présenter son film Une manière de vivre au Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

Photo : Radio-Canada / Marc-Olivier Thibault

Marie-Hélène Paquin

Le 38e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue présentera des films de cinéastes de renom, dont le réalisateur français Claude Lelouch et la cinéaste québécoise Micheline Lanctôt. Le réalisateur québécois de renommée internationale Jean-Marc Vallée sera pour sa part l’invité du traditionnel brunch-conférence.

La soirée d’ouverture présentera, en première mondiale, le plus récent film de Micheline Lanctôt, Une manière de vivre. Mettant en vedette Laurent Lucas, Rose-Marie Perreault et Gabrielle Lazure, le film raconte l’histoire de Joseph, un professeur d’université en Belgique invité à Montréal pour une table ronde sur Spinoza, dont il est un spécialiste. Sa vie sera chamboulée par la rencontre de Gabrielle, une jeune femme boulimique escorte de luxe.

Je suis très flattée, très honorée qu'on ait choisi mon film pour l'ouverture. La dernière fois [que je suis venue au festival] je ne faisais pas partie de la programmation, parce que le film était sorti quand même depuis assez longtemps, mais j'avais fait une tournée à Ville-Marie, à Amos et je ne sais plus où pour présenter le film. Ça avait été formidable, confie la cinéaste.

Lelouch en clôture

La soirée de clôture sera pour sa part l’affaire de Claude Lelouch. Les plus belles années d’une vie sera présenté en première nord-américaine à Rouyn-Noranda. Il s’agit d’une suite du film Un homme et une femme, qui avait fait connaître le réalisateur il y a déjà 53 ans.

Le film, présenté hors compétition à Cannes, nous fait retrouver Anne et Jean-Louis, qui ont vécu une belle histoire d’amour dans leurs jeunes années. Après avoir pris chacun leur chemin, l’ancien pilote se souviendra de son amour de jeunesse.

Son fils part alors à la recherche de cette femme qui hante toujours l’esprit de son père et qui l’aidera à récupérer ses souvenirs. Ils reprendront leur histoire là où ils l’avaient laissée.

La distribution est composée de Jean-Louis Trintignant, Anouk Aimée, Marianne Denicourt Souad Amidou et Antoine Sire.

Jean-Marc Vallée en brunch-conférence

Le brunch-conférence du dimanche matin accueillera nul autre que Jean-Marc Vallée, dont l’ascension n’a cessé depuis la parution de C.R.A.Z.Y., maintenant passé à l’histoire du cinéma québécois.

Le réalisateur de Victoria, les jeunes années d’une reine, Café de flore, Dallas Buyers Club, Wild, Big Little Lies et Sharp Objects discutera de cinéma et de télévision avec Martin Guérin.

Une touche abitibienne

Une affiche aux couleurs vives montre un huard dans la tradition autochtone. L'affiche indique 38e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

L'affiche est une fois de plus signée par l'artiste anichinabé du Témiscamingue Frank Polson.

Photo : Radio-Canada / Marc-Olivier Thibault

Le festival sera aussi l’occasion d’assister à la première mondiale du film Les Chiens-Loups, du réalisateur rouynorandien Dominic Leclerc avec Alexandre Castonguay. Le film sera présenté gratuitement le samedi après-midi, après le succès rencontré par cette formule l’an dernier avec Sophie Dupuis.

Le film est un documentaire tourné à l’école primaire Notre-Dame-de-Protection, où Alexandre Castonguay travaille les fables de La Fontaine avec les élèves en questionnant l’ambiguïté des rangs sociaux et les limites de la liberté.

Finalement, pour une deuxième année, le Festival s’est associé à l’artiste anichinabé Frank Polson pour la réalisation de son affiche. Cette année, le traditionnel orignal laisse sa place au huard. Le graphisme a été réalisé par Stéphanie Cloutier, de LEBLEU communication humaine.

Le 38e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue aura lieu du 26 au 31 octobre, à Rouyn-Noranda.

Abitibi–Témiscamingue

Cinéma