•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ancien chef des pompiers de Kingsville condamné à 5 ans de prison

Un homme de profil filmé par deux caméras

Robert Kissner, à la sortie de la Cour supérieure de justice de l'Ontario.

Photo : Radio-Canada / Rose St-Pierre

Radio-Canada

Robert Kissner, l’ancien chef des pompiers de Kingsville reconnu coupable en avril de cinq chefs d’agression sexuelle et de quatre chefs d’exploitation sexuelle, purgera une peine d’emprisonnement de cinq ans moins un jour.

La juge de la Cour supérieure de justice de l’Ontario Pamela Hebner a rendu sa décision jeudi.

Lors de la première audience de détermination de la peine, Mme Hebner avait entendu les dépositions des victimes à propos des impacts des gestes posés par M. Kissner.

Au palais de justice, Robert Kissner a déclaré regretter certaines des actions posées, mais qu’il croit que Dieu tirera quelque chose de bien de tout ça.

Les gestes reprochés se sont déroulés entre 1989 et 2008. Ils impliquaient des attouchements sexuels dans des véhicules, un lieu de travail ou la résidence privée du chef des pompiers.

M. Kissner sera tenu d’avoir son ADN répertorié dans les fichiers de la police et restera dans le registre des délinquants sexuels.

Il fait par ailleurs encore face à d’autres accusations.

Avec les informations de CBC

Windsor

Crime sexuel