•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

St-Ferdinand : le maire souhaite la réouverture du Centre d’hébergement du Sacré-Coeur 

L'extérieur du Centre d’hébergement du Sacré-Coeur qui a fermé ses portes en 2014.

Le Centre d’hébergement du Sacré-Coeur a fermé ses portes en 2014.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

Alors qu’il vient d’obtenir l’appui des maires de la MRC de l’Érable, le maire de St-Ferdinand, Yves Charlebois, exhorte Québec à rouvrir rapidement le Centre d’hébergement du Sacré-Coeur fermé en 2014.

Selon M. Charlebois, l’établissement est une nécessité dans sa communauté. L’élu estime aussi que le complexe de 42 places avait subi des rénovations importantes avant sa fermeture. 

« L'immeuble a été en grande partie rénové avant sa fermeture. Les murs de briques ont été refaits en plein hiver quelques mois avant la fermeture, en 2014. Ce serait carrément une insulte pour l'ensemble des Québécois de vouloir démolir ça ou s'en départir pour absolument rien  », déplore Yves Charlebois.

Un avis partagé par Yvon Lamothe, un septuagénaire de la municipalité, pour qui cette fermeture constitue un véritable affront aux aînés de la région.

On regarde à Ham-Nord. Ils ont un foyer et ils sont 950 de population. À Lyster, ils ont un gros foyer et un CLSC avec 1600 de population. Nous on est à 2069 et on n'a même pas un foyer, regrette-t-il.

Quand les gens ont déménagé, ça a diminué leur santé parce qu’ils ne voient plus les citoyens. Ils ne voient plus leur monde. J’en connais qui font de l’Alzheimer chez eux. Il y en a un qui a déserté cette semaine. On lui a couru après. C’est ça qu’il faut protéger. Il faut protéger nos citoyens, continue-t-il.

Le maire Yves Charlebois espère maintenant que le député provincial d’Arthabaska, Éric Lefebvre, saura porter le message de façon efficace auprès de ses confrères à l’Assemblée nationale.

Estrie

Santé publique