•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enquête sur des allégations d'irrégularités financières au bureau de la lieutenante-gouverneure

La résidence du lieutenant-gouverneur à Fredericton.

La résidence du lieutenant-gouverneur à Fredericton

Photo : Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a ouvert une enquête à la suite d'une plainte concernant de possibles irrégularités financières au bureau de la lieutenante-gouverneure du Nouveau-Brunswick.

Un porte-parole de la GRC, le sergent Mario Maillet, ne précise pas la nature de ces irrégularités. La police refuse de dire qui au bureau de la lieutenante-gouverneure est visé par cette plainte.

La plainte a été reçue le 2 août, le jour où la lieutenante-gouverneure Jocelyne Roy Vienneau est décédée. Son remplaçant n'a pas encore été nommé.

Selon le sergent Maillet, les enquêtes peuvent être relativement longues dans les cas de délits financiers ou commerciaux, parce qu'il faut souvent passer de nombreux documents au peigne fin.

Un porte-parole du gouvernement s'est refusé à tout commentaire, se contentant de diriger les questions vers la GRC.

Le bureau du lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick était doté d'un budget annuel de 342 000 $ pour l'exercice financier 2017-2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Crimes et délits