•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pilotage : fini l’exclusivité au Cégep de Chicoutimi

L'imitation d'un avion sur une piste projetée sur un écran.

Les étudiants s'entraînent sur des simulateurs de vol

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'école de pilotage du Cégep de Chicoutimi aura de la concurrence. Un diplôme d’études collégiales (DEC) en pilotage sera désormais offert par Air Richelieu, à Saint-Hubert.

Cette école privée de pilotage située au sud de Montréal a reçu sa licence d'enseignement du ministère de l'Éducation afin d’offrir le même DEC. Jusqu'à maintenant et depuis 50 ans, le Cégep de Chicoutimi, via le Centre québécois de formation aéronautique (CQFA), est le seul à offrir ce programme.

Un avion jaune sur une piste d’atterrissage

Les aspirants pilotes de ligne sont de plus en plus en demande.

Photo : Radio-Canada

La nouvelle formation d'Air Richelieu débutera en janvier 2020.

Comme il s'agit d'une école privée, les étudiants devront payer plusieurs dizaines de milliers de dollars pour obtenir leur formation à Saint-Hubert, alors que le programme est offert gratuitement au Cégep de Chicoutimi.

André Gobeil en entrevue.

Le dg du Cégep de Chicoutimi, André Gobeil, en entrevue.

Photo : Radio-Canada

Une nouvelle qui préoccupe

La direction du Cégep est consternée. Elle s’inquiète des répercussions de cette nouvelle offre sur l’échiquier et craint qu’il ne s’agisse d’une brèche inquiétante dans l’exclusivité des programmes nationaux de formation.

On est préoccupé sur l’impact, sur le recrutement et sur le niveau de formation qui peut être offert [à Saint-Hubert].

André Gobeil, directeur général du Cégep de Chicoutimi

La direction de l’établissement a demandé une rencontre avec le ministre de l’Éducation afin d’y voir plus clair.

Actuellement, environ 80 % des 40 étudiants du CQFA proviennent de l'extérieur du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Avec les informations de Sara Pedneault

Saguenay–Lac-St-Jean

Éducation