•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des caméras thermiques surveillent les épaulards menacés par le trafic maritime

Des orques partagent les eaux avec un traversier de BC Ferries.

Des hydrophones détectent les niveaux de bruit auxquels les épaulards sont soumis lors du passage de navires.

Photo : C. Emmons/NOAA Fisheries

Radio-Canada

Des scientifiques fédéraux testent des caméras thermiques submersibles dans le cadre d'un projet pilote visant à améliorer la détection des épaulards « résidents du Sud » de la mer Salish, menacés d'extinction.

Les caméras, installées au terminal de traversiers de Sturdies Bay, au large de l'île de Galiano, en Colombie-Britannique, sont capables de voir les en détectant les différences de température entre les mammifères marins, les navires et les eaux environnantes, même la nuit.

Selon BC Ferries, si les nouvelles caméras thermiques sont un succès, elles pourraient aviser les traversiers de la présence d'orques dans les couloirs de navigation étroits. Cela permettra aux pilotes de ralentir à temps leurs navires ou encore d'éviter les zones où circulent les cétacés.

Le bruit

En novembre dernier, des hydrophones ont été installés au terminal de Boundary Pass, près de l'île Saturna, afin de détecter les niveaux de bruit auxquels les épaulards sont soumis lors du passage des navires.

BC Ferries participe depuis 2014 au programme ECHO, qui vise à mieux comprendre et gérer l'impact des activités de transport maritime sur les épaulards en péril dans le sud de la Colombie-Britannique.

Avec les informations de CBC News

Colombie-Britannique et Yukon

Faune marine