•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Missile américain : Moscou et Pékin interpellent le Conseil de sécurité

 La Défense américaine a fourni des images du lancement d'un missile sur l'île San Nicolas au large de la Californie.

La Défense américaine a fourni des images du lancement d'un missile sur l'île San Nicolas au large de la Californie.

Photo : The Associated Press / Scott Howe

Reuters

La Russie et la Chine ont demandé la tenue, jeudi, d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU autour du projet des États-Unis de développer et de déployer des missiles de croisière, se référant aux propos de représentants américains, selon la requête que l'agence Reuters a pu consulter mercredi.

Le Pentagone a annoncé lundi avoir testé un missile de croisière à configuration conventionnelle qui a atteint sa cible après plus de 500 km de vol.

Il s'agit du premier essai du genre depuis que les États-Unis ont pris la décision de se retirer du traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF), signé avec la Russie en 1987, qui interdisait ce genre de tests.

Washington a accusé Moscou de ne pas en avoir respecté les termes, ce que Moscou a démenti.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré mercredi que les États-Unis étaient désormais en mesure de déployer un nouveau missile de croisière en Roumanie et en Pologne, considérant que la Russie se devait de répondre à ce qu'elle voit comme une menace.

Washington a dit ne pas avoir l'intention de déployer de nouveaux missiles basés en Europe.

À Pékin, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré mardi que l'essai américain montrait que les États-Unis étaient bel et bien engagés dans une nouvelle course aux armements et une nouvelle confrontation qui sont lourdes de menaces pour la sécurité régionale et mondiale.

Politique américaine

International