•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un 2e forum pour favoriser le développement de la bioéconomie

Plusieurs personnes assises, discutent avec un présentateur, debout à l'arrière d'une salle.

Le 2e Forum régional pour le développement de la bioéconomie s'est tenu aux Jardins de Métis.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le deuxième Forum régional pour le développement de la bioéconomie s'est conclu mercredi matin aux Jardins de Métis. La rencontre a comme objectif de rapprocher les entrepreneurs et les scientifiques du secteur des biotechnologies.

Le Forum régional pour le développement de la bioéconomie est organisé par trois organismes qui œuvrent dans la recherche scientifique au Québec et à Rimouski.

PROTEO, un regroupement québécois de recherche sur la fonction, la structure et l'ingénierie des protéines, le Technopole maritime du Québec, et le Créneau ACCORD Bas-Saint-Laurent travaillent en collaboration pour présenter ce forum.

L'objectif est notamment d'amener des scientifiques en région pour leur permettre de discuter avec des entrepreneurs locaux.

Le forum s'est tenu à Percé l'an dernier. Les Jardins de Métis ont été retenus comme hôtes cette année en raison de la présence de bon nombre d'entreprises du domaine des biotechnologies dans la région, selon Claude Côté, co-organisateur de l'événement et directeur du Créneau ACCORD Bas-Saint-Laurent.

L’intérêt pour le groupe PROTEO, c’était justement de pouvoir rencontrer ces gens-là, et voir avec eux des pistes pour travailler ensemble, explique-t-il.

Une trentaine de participants ont pris part aux discussions pendant les deux jours du forum.

Les participants ont entre autres pris l’initiative de créer un comité de liaison pour que les chercheurs et les entrepreneurs du domaine puissent se rencontrer plus régulièrement, afin de faciliter la recherche de solutions scientifiques à certains problèmes vécus par les entreprises.

Les entrepreneurs ont des besoins concrets à court terme et ils ont plus besoin d’entendre la solution à [leurs] problèmes.

Jean Létourneau, directeur du Développement économique à la SOPER

Le comité doit se rencontrer plus tard cette année.

Revaloriser des déchets de production

Un des problèmes qui a fait l'objet de discussion est la valorisation des résidus de production. Plusieurs entrepreneurs voudraient innover en trouvant une nouvelle fonction à leurs rejets plutôt que de s'en départir.

Des résidus de la transformation de produits marins, des algues notamment, peuvent être récupérés pour être utilisés dans des produits cosmétiques, par exemple.

Les résidus des microbrasseries pourraient être revalorisés grâce aux chercheurs liés aux biotechnologies.

Qu’est-ce qu’on peut faire avec ces résidus-là au lieu de les jeter, de les enterrer? On peut peut-être les transformer, aller chercher des substances naturelles qui ont une très grande valeur sur différents marchés, soit cosmétique, soit pharmaceutique, soit alimentaire, explique Normand Voyer, professeur de chimie à l'Université Laval et directeur du regroupement de chercheurs PROTEO.

Un troisième Forum régional pour le développement de la bioéconomie doit se tenir l'an prochain.

La région hôte n'a pas encore été déterminée.

D'après les informations de Marie-Christine Rioux

Bas-Saint-Laurent

Développement économique