•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Agressions sexuelles au Collège St. Michael’s : deux cas clos

Des véhicules, dont une autopatrouille, devant une école

La police a ouvert une enquête sur les allégations d'agression sexuelle au collège privé à l'automne 2018.

Photo : La Presse canadienne / Tijana Martin

Radio-Canada

Le dossier de deux élèves du Collège St. Michael’s accusés d’agression sexuelle est maintenant clos. Toutefois, comme ils sont mineurs, les détails du règlement demeurent confidentiels.

Les deux adolescents font partie d’un groupe de sept garçons de l’école privée catholique accusés l’an dernier à la suite d’une attaque et de deux agressions sexuelles séparées.

Des chefs d’accusation d’agression sexuelle collective, de voies de fait et de voies de fait avec une arme avaient été portées contre eux.

Au début d’août, les accusations contre un autre de ces adolescents avaient été abandonnées parce que la Couronne estimait qu’il était peu probable qu’il soit condamné.

Il reste donc quatre accusés. Des audiences dans ces causes sont prévues en septembre et octobre.

La semaine dernière, un comité indépendant a conclu que l'intimidation demeure un problème endémique au Collège St. Michael’s en dépit des mesures prises par la direction de l'école dans la foulée du scandale d'agressions sexuelles.

Avec les informations de La Presse canadienne

Toronto

Crime sexuel