•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa octroie 50 M$ pour l'aménagement du grand parc de l'ouest de Montréal

La mairesse Valérie Plante et le premier ministre Justin Trudeau. En retrait, le ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne.

La mairesse Valérie Plante et le premier ministre Justin Trudeau. En retrait le ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités François-Philippe Champagne.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Ottawa investira 50 millions de dollars dans le développement du grand parc de l'ouest de l'île de Montréal et dans les infrastructures pour protéger les résidents des inondations printanières.

De passage à Montréal, le premier ministre Justin Trudeau s'est attardé à l'hôtel de ville, le temps d'annoncer, aux côtés de la mairesse Valérie Plante, cet investissement pour la protection de milieux humides.

« À Montréal, les gens ont constaté les dommages et l'incertitude provoqués par les inondations de 2017 et de 2019. C'est pourquoi notre gouvernement agit. En investissant dans les infrastructures dont nos villes ont besoin, nous aidons les Canadiens à s'adapter aux effets de la crise climatique, tout en créant des communautés plus résilientes et plus fortes », a dit M. Trudeau.

La mairesse Plante se dit, pour sa part, heureuse de pouvoir compter sur un partenaire qui comprend les enjeux environnementaux.

« Devant les conséquences des bouleversements climatiques, Montréal multiplie ses efforts pour offrir des milieux de vie résilients et durables. C’est dans ce contexte que nous avons présenté il y a deux semaines un immense projet de conservation et de protection de la biodiversité dans l’ouest de l'île, le futur grand parc de l’Ouest », a déclaré Mme Plante.

Conserver les milieux humides

« L’appui financier du gouvernement fédéral nous permettra de préserver et d’aménager une vaste infrastructure naturelle et d’agir afin de conserver les milieux humides qui sont irremplaçables », a encore expliqué la première magistrate, avant d'être plus spécifique à propos des travaux qui seront effectués pour protéger les populations avoisinantes.

« Le fonds nous permettra également de bonifier le fonctionnement des quatre émissaires pluviaux dans deux secteurs de Pierrefonds, qui ont été sévèrement touchés par les crues printanières des années dernières », a poursuivi la mairesse, ajoutant que ces travaux devraient contribuer à « prévenir les débordements printaniers de la rivière des Prairies » dans ce secteur de l'île.

Fait à noter : les 50 millions de dollars proviendront du Fonds d'atténuation et d'adaptation en matière de catastrophes, créé en 2017. Ce fonds fédéral vise à aider les communautés à construire les infrastructures dont elles ont besoin pour mieux résister aux phénomènes météorologiques extrêmes, comme les inondations, les incendies de forêt, les tremblements de terre et les sécheresses.

Avec les informations de Presse canadienne

Grand Montréal

Politique fédérale