•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un des restaurants les plus écolos du Canada est à Granby

Le restaurant Maison Boire de Granby a obtenu la certification niveau 3 du programme LEAF.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Maison Boire de Granby est l’un des rares restaurants à détenir la certification écoresponsable niveau 3 du programme national de certification LEAF, ce qui en fait l’un des restaurants les plus verts du Canada.

Il y a plus de deux ans que le propriétaire, Brian Proulx, met les efforts nécessaires pour obtenir cette certification. C’est une belle tape dans le dos, lance-t-il, tout sourire.

Dans ce restaurant, tout est pensé pour réduire au maximum l’empreinte écologique. À commencer par la cuisine qui est faite sur charbon de bois. Un défi d’ampleur pour le chef cuisiner de l’endroit, qui doit réapprendre à fonctionner sans cuisinière électrique.

C’est vraiment, vraiment plus compliqué. On est habitué d'avoir la technologie qu'on a aujourd'hui. C'est un retour aux sources.

Vincent Bureau, chef cuisinier chez Maison Boire

Des fruits et des légumes sont cultivés sur le toit du restaurant. L’inclinaison du toit permet de récupérer l’eau de pluie. Le tri des déchets est fait sur place. Le restaurant fait son propre compost et déchiquette même papier et carton afin de fabriquer son propre papier.

Les trois hommes posent dans la cuisine de l'établissement, devant le four au charbon de bois.

Les cuisiniers Vincent Bureau et Jérôme Leduc en compagnie du propriétaire de la Maison Boire, Brian Proulx

Photo : Radio-Canada / Jean Arel

La vaisselle, en poterie, est faite sur place. Quant à ce qui ne peut pas être fait sur place, l’achat local est priorisé. En fait, 90 % des achats se font localement dans un rayon de 70 km.

Les actions écologiques de la Maison Boire ne s’arrêteront pas avec cette certification. Le propriétaire envisage d’acquérir des abeilles l’été prochain. Il aimerait aussi ajouter des panneaux solaires sur l’ensemble du toit et retirer l’asphalte de son stationnement afin d’agrandir la surface cultivable. Même un projet d’hôtel écologique germe dans la tête de Brian Proulx.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Restaurants