•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

630 km à vélo en l'honneur d'un policier tombé au combat

Des cyclistes.

Les cyclistes pédaleront 630 kilomètres entre l’École nationale de police de Nicolet et la communauté Anishnabe de Lac-Simon.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Radio-Canada

Un défi cycliste de 630 kilomètres entre le Centre-du-Québec et l’Abitibi-Abitibi-Témiscamingue a commencé mercredi matin à l’École nationale de police de Nicolet. Une vingtaine de cyclistes pédalent pour la Fondation Thierry LeRoux.

Le 13 février 2016, l'agent Thierry LeRoux est mort à Lac-Simon lors d'une opération policière qui a mal tourné. Il n'avait que 26 ans.

Pour donner un sens à cette perte, ses anciens collègues et ses proches ont décidé de mettre en place une fondation à son nom pour améliorer la qualité de vie des jeunes de la région de Lac-Simon et de la MRC de Val-d’Or.

Depuis le jour un, le discours n'a pas changé. On veut donner un sens à quelque chose qui n'en a pas et faire en sorte que Thierry ne soit pas mort pour rien, explique son père, Michel LeRoux, qui participe au défi cycliste.

L’émotion était forte lors du départ mercredi matin. Dans le groupe de cyclistes figurent des policiers et des civils. Certains connaissaient Thierry LeRoux et d'autres se sont simplement senti interpellés par la cause.

Trois ans après son départ, ses proches parlent encore de lui au présent.

Des gens se recueillent.

Une cérémonie en l'honneur de Thierry LeRoux, mort dans l'exercice de ses fonctions, avait lieu mercredi matin à l'École national de police de Nicolet.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

C'est un fonceur, quelqu'un de très enjoué, de très ricaneur; une personnalité parfaite pour être une police, souligne un ami de la famille, Maxime Harvey.

Tout au long du trajet, des policiers de la communauté Anishnabe, où le policier de 26 ans est tombé au combat, accompagneront le convoi.

Pour écouter l'entrevue du Michel LeRoux, le père de Thierry, à l'émission 360 PM, cliquez ici.

Dans la police, c'est comme une équipe. Il sera toujours là pour toi même s'il est décédé aujourd'hui, estime l’agent Pierre-Olivier Brochu.

De longues journées attendent les cyclistes qui doivent arriver à destination samedi.

D'après un reportage de Camille Carpentier

Mauricie et Centre du Québec

Société