•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un édifice ravagé par les flammes à Campbellton

Une fumée dense s'échappe de l'édifice au loin, tandis que des pompiers tentent d'éteindre l'incendie.

Un édifice est ravagé par les flammes le long de la rue Water, à Campbellton, mercredi matin.

Photo : Gracieuseté: Ian Comeau

Radio-Canada

Des pompiers ont combattu un incendie qui s’est déclaré dans un édifice à Campbellton, au Nouveau-Brunswick, mercredi matin.

L'édifice du 46, rue Water abritait de longue date le dépanneur Pik Quik qui a récemment cessé ses activités. Il abritait aussi un salon de bronzage ainsi qu'un établissement contenant principalement des appareils de loterie vidéo.

Le système d'alarme de l'édifice a alerté les pompiers à 4 h 15.

C’était majeur. En arrivant, tu vois que c’est majeur quand c’est complètement enflammé et que ça sort des fenêtres, indique un lieutenant de la brigade des pompiers de Campbellton, Stacy Kozak.

Les pompiers ont surtout tenté de protéger les édifices voisins, notamment le bar Tap's situé tout près.

Ça demande beaucoup de monde et beaucoup d’efforts. C’est difficile, surtout ces temps-ci, il fait chaud. Justement, il y a un des pompiers qui a eu un genre de [coup de chaleur]. Il fallait le traiter pour ça, souligne M. Kozak.

Les pompiers d'Atholville ont prêté main-forte à leurs collègues de Campbellton. On était un peu à court d’hommes. Il a fallu appeler Atholville pour nous aider, explique Stacy Kozak.

Une camion de lutte contre les incendies garé devant la structure fumante

Les ruines de l'édifice, mercredi matin.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

La cause de l’incendie est inconnue pour le moment. Le bureau du prévôt des incendies va enquêter.

Un témoin décrit ce qu'il a vu

Un témoin, Ian Comeau, a aperçu la fumée de l’incendie au moment où il circulait sur le pont J. C. Van Horne, avant 6 h.

Je savais que ce n’était pas de la brume, alors j’ai décidé de me rendre sur place. C’était le Pik-Quick. Il était complètement engouffré par les flammes, a expliqué Ian Comeau.

Ian Comeau a lui-même été pompier volontaire à Campbellton pendant 26 ans.

Les pompiers étaient sans doute heureux qu'il n'y ait pas de vent, a-t-il ajouté.

Avec des renseignements de Serge Bouchard et de CBC

Nouveau-Brunswick

Incendie