•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facebook recrute des journalistes pour sa section Actualités

Le logo de Facebook s'affiche sur l'écran d'un téléphone.

Facebook a décidé d'embaucher des journalistes pour sa section Actualités.

Photo : AFP/Getty Images / ALASTAIR PIKE

Radio-Canada

Facebook a confirmé mardi sur sa plateforme la création d'une section Actualités où seront publiées les principales nouvelles de la journée avec le concours d'une équipe de journalistes expérimentés.

Le réseau social va s'appuyer sur l'expérience de journalistes professionnels pour sélectionner des articles présentant des informations pertinentes et fiables.

Une autre partie du contenu sera choisie par des algorithmes. Ceux-ci vont déterminer et cibler les intérêts des utilisateurs du réseau en fonction des pages qu'ils ont consultées, avec lesquelles ils ont interagi ou auxquelles ils sont abonnés.

Des journalistes, mais surtout des algorithmes

Notre objectif, avec la section Actualités, est de proposer une expérience extrêmement personnalisée et pertinente, a déclaré à l'Agence France-Presse Campbell Brown, responsable des partenariats pour les informations sur Facebook.

Pour la section Top News de cette section, nous réunissons une petite équipe de journalistes afin de nous assurer de mettre les bons articles en évidence, a-t-elle expliqué.

Toutefois, le choix de l'ensemble des articles de la section Actualités sera largement déterminé par des algorithmes, selon Mme Brown.

Contrer les fausses nouvelles

Facebook, basé en Californie, a lancé ces dernières années une série d'initiatives pour soutenir ou renforcer le journalisme, alors que le rôle des réseaux sociaux dans la propagation d'informations erronées ou de canulars est régulièrement dénoncé.

Travailler avec le monde de l'information pour que la section Actualités soit de grande qualité est notre objectif pour cette année, avait écrit Campbell Brown sur Twitter au début du mois.

Nous en sommes encore aux débuts, mais nous obtenons d'excellents commentaires sur le produit de la part de nos partenaires. Je pense que nous pouvons fournir sur Facebook une expérience meilleure que les autres aux gens qui veulent s'informer, avait-elle ajouté.

D'autres entreprises technologiques font également désormais appel à des journalistes pour sélectionner les nouvelles à mettre de l'avant. C'est notamment le cas d'Apple, avec son application Apple News, et de LinkedIn.

L'intérêt de Facebook pour le journalisme

Facebook serait également en discussion avec des médias afin d'acheter les droits pour publier leurs contenus sur sa plateforme.

En entrevue au début de l'année, le cofondateur et président-directeur général de Facebook, Mark Zuckerberg, a expliqué qu'il souhaitait être sûr, dans la mesure du possible, de financer un journalisme de la meilleure qualité possible.

Avec les informations de Agence France-Presse, et New York Times

Réseaux sociaux

Techno