•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Suspension de Laurence Vincent-Lapointe: un entraîneur et ami sous le choc

Gros plan du visage d'une femme l'air éprouvé

Laurence Vincent-Lapointe l'air abattu

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Radio-Canada

La délégation de canoë-kayak à Sherbrooke partage la peine de la championne du monde Laurence Vincent-Lapointe, qui a été accusée de dopage et suspendue temporairement par la Fédération internationale de canoë (ICF).

« Laurence c’est une amie [...] quand la nouvelle est sortie pas mal toute la communauté sherbrookoise était sous le choc » de dire Nathan Desmarais, entraîneur pour le Club de Canoë-Kayak de Sherbrooke et ami de longue date, au microphone d’Écoutez l’Estrie, mardi après-midi.

Lors d’un point de presse mardi, l’avocat de l’athlète, Adam Klevinas, a précisé que des traces de Ligandrol ont été trouvées dans les échantillons A et B qu'elle a fournis le mois passé, dans le contrôle antidopage qu’elle a raté.

Pour Nathan Desmarais, en plus d’être « la vedette » de Canoë Kayak Canada (CKC), Laurence Vincent-Lapointe est de ceux qui ont fait rayonner le sport sur la planète. 

D’ailleurs, la discipline sera aux Jeux olympiques d’été à Tokyo en 2020, une première chez les femmes. Un mérite qui revient en partie à la canoéiste québécoise de 27 ans, croit-il.

« Oui » je la crois

Nathan Desmarais dit connaître Laurence Vincent-Lapointe depuis de longues années. Il soutient que son amie a toujours excellé dans son sport, elle qui est 13 fois championne du monde. 

Il n’y a pas eu un moment où elle est juste devenue incroyablement meilleure que tout monde, depuis qu’elle est jeune, elle est excellente.

Nathan Desmarais, entraîneur, Canoë Kayak

L’entraîneur s’explique mal comment, l’année préolympique, celle-ci pourrait donc décider de courir un si grand risque et de se doper. 

Ça n’a pas de sens, déplore-t-il.

Il faudra attendre à l’automne, entre la mi-septembre et le début octobre, pour entamer la procédure de révision de la suspension provisoire.

Estrie

Canoë-kayak