•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ouverture des Jardins de la diversité du parc Assiniboine de Winnipeg repoussée à 2021

Image conceptuelle de gens qui déambulent dans une grande serre à multiples étages.

Les Jardins de la diversité canadienne sont la dernière des trois phases du réaménagement du parc Assiniboine en cours depuis 2009.

Photo : Assiniboine Park Conservancy

Radio-Canada

Le projet unique des Jardins de la diversité canadienne du parc Assiniboine, à Winnipeg, ne sera pas terminé avant 2021, a annoncé, mardi, la présidente directrice générale de l'organisation caritative Assiniboine Park Conservancy (APC), Margaret Redmond.

Ce retard s'explique justement par le caractère du projet. « Avec un projet unique de cette nature, nous ne voulons pas précipiter les choses », explique Margaret Redmond.

La prochaine étape importante du projet situé dans le sud-est du parc est l'installation du toit en plastique à base de fluor sur les câbles qui sont installés, mais qui sont la source du retard. « Notre souhait initial était de faire installer le toit avant cet hiver, dit-elle, mais nous avons été informés récemment que des ajustements supplémentaires devaient être apportés à ces câbles. »

Elle précise qu’il s’agit « d’un processus très précis qui va prendre un peu de temps, ce qui signifie que [l’équipe de travail] va se heurter à Dame Nature ».

Le toit ne peut pas être installé avec précision en hiver, explique Margaret Redmond.

La présidente-directrice générale ajoute que le coût prévu de la construction des Jardins de la diversité est de 97,8 millions de dollars, dont la provenance est la suivante :

  • 35 millions de dollars seront fournis par le fédéral,
  • 15 millions de dollars par le provincial,
  • 13 millions de dollars par la Ville de Winnipeg,
  • et 34,8 millions de dollars par des donateurs privés.

Les coûts supplémentaires possiblement entraînés par ce retard sont inconnus, selon Margaret Redmond. « Nous n’avons pas l'intention pour le moment de demander un financement supplémentaire au gouvernement », dit-elle.

Les Jardins de la diversité canadienne sont la dernière des trois phases du réaménagement du parc, en cours depuis 2009. Le vaste projet de revitalisation du parc Assiniboine, d'une valeur de 200 millions de dollars, comprend, entre autres, un nouveau pavillon pour les ours polaires du Zoo de Winnipeg, la construction du centre familial Qualico et des améliorations dans l’étang aux canards.

Cette troisième phase a commencé avec la démolition du conservatoire, installé dans le parc pendant plus d’un siècle et fermé au début du mois d'avril 2018. Cette démolition a libéré le terrain de 14 hectares qu'il occupait et ouvert la voie à la construction des Jardins de la diversité canadienne.

Manitoba

Urbanisme