•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aider les vétérans à se lancer en affaires

Lisa Watson en train de donner une formation à une dizaine de personnes.

Lisa Watson se fait toujours un plaisir de donner la formation aux militaires.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les membres des Forces armées canadiennes (FAC) qui se préparent à réintégrer la vie civile peuvent suivre une formation à l'Université de Regina, l'Opération Entrepreneur du prince de Galles, pour les aider à faire la transition et à lancer leur propre entreprise.

La formation d’une semaine offre aux vétérans et aux membres en transition des FAC un cours accéléré sur les éléments essentiels du monde des affaires. 

Il s’agit d’une formation gratuite, donnée par des professeurs bénévoles.

La professeure associée à l’Université de Regina Lisa Watson est l’une des formatrices.

Je le fais depuis quelques années et cela compte toujours beaucoup pour moi.

C’est une belle occasion de faire ma part pour des gens qui ont servi notre pays. Ils sont vraiment motivés et talentueux. C’est un plaisir d’être avec eux.

Lisa Watson
Lisa Watson répond aux questions devant un micro de Radio-Canada.

Lisa Watson est professeure associée à l'Université de Regina.

Photo : Radio-Canada

Chaque groupe est composé de 20 futurs entrepreneurs venus de partout au pays qui arrivent avec un projet d'affaires.

L’objectif est de les aider à se lancer dans une deuxième carrière dans le monde de l’entrepreneuriat, un domaine qui leur permet de mettre à profit les compétences acquises au cours de leur carrière de militaire tout en se concentrant sur une nouvelle mission : la réussite de leur propre entreprise.

Améliorer le coffre à outils

Patrice Massé se prépare à se retirer de la vie militaire après y avoir consacré 34 années de sa vie.

Il admet que cette étape lui fait peur, mais il croit que cette formation va l’outiller pour la suite des choses. 

Lorsqu’on est militaire, on sait ce qu’on doit porter tous les jours, on sait où on doit aller. Tout est un peu établi pour nous. Lorsqu’on quitte l’armée, c’est à nous de décider ce qu’on fait.

C’est un petit peu apeurant de faire la transition.

Patrice Massé qui se prépare à la retraite du monde militaire

Il entend démarrer une entreprise qui offre des formations de premiers soins en milieu de travail.

Avec les informations de Karel Houde-Hébert

Patrice Massé répond aux questions d'un journaliste de Radio-Canada.

Patrice Massé a occupé les postes de cuisinier et d'instructeur de premiers soins dans l'armée.

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Société