•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Festi Jazz international de Rimouski prend un virage vert

La formation québécoise Odeur de Swing joue de la musique au Festi Jazz international de Rimouski.

La formation Odeur de Swing au Festi Jazz international de Rimouski en 2017.

Photo : Yvan Couillard

Marie-Christine Rioux

Le Festi Jazz international de Rimouski prend un virage vert cette année. Plusieurs initiatives visant à réduire la pollution et les déchets générés lors de l'événement ont été mises en place cette année.

Parmi ces initiatives se retrouvent notamment l'utilisation de toilettes à fumain qui doivent transformer les besoins des festivaliers en compost. Installées en collaboration avec les Serres du Phénix, elles offriront une solution de rechange aux toilettes chimiques.

Des stations de recyclage des mégots de cigarettes, une station de remplissage de bouteilles d'eau réutilisables, des verres réutilisables, un stationnement à vélo et un taxi-vélo seront aussi mis à la disposition des spectateurs.

Des arbres

73 arbres ont été plantés pour compenser les 3 tonnes de gaz carbonique générées par les déplacements des artistes vers Rimouski.

Photo : Radio-Canada / René Saint-Louis

Le carbone généré par le transport des artistes a aussi été compensé par la plantation de 73 arbres.

On veut donc continuer à ce que le monde jazz vienne rencontrer les Rimouskois, mais bon, les déplacements de cette année ont engendré 13 tonnes de gaz carbonique et donc, on a compensé par la plantation d'arbres avec une compagnie qui le fait en Estrie, Compensation CO2 Québec, donc pour pouvoir compenser ce qu'on ne peut pas éliminer complètement, comme impact, explique le directeur général du Festi Jazz, Philippe Cousineau Morin.

Il ajoute que l'adoption de ces idées pour limiter l'impact du festival sur l'environnement est une priorité pour l'organisation de l'événement.

On voulait en faire le plus qu'on pouvait cette année.

Philippe Cousineau Morin, directeur général du Festi Jazz international de Rimouski

Il ajoute que l'organisation du Festi Jazz souhaite s'engager dans une démarche un peu plus structurée pour les années à venir, pour que ça fasse vraiment partie de l'ADN de l'organisation.

Un cycliste circule sur une piste cyclable à Rimouski.

Les festivaliers sont encouragés à prendre leur vélo pour participer au Festi Jazz. Un stationnement à bicyclettes est mis à leur disposition par le festival.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Philippe Cousineau Morin rappelle que plusieurs initiatives comme le stationnement à bicyclettes étaient déjà en place lors des dernières années du festival.

[L'objectif] c'est que ce soit intégré au processus de production événementiel, dès les choix qui se font des fois 12 mois en amont d'un festival.

Philippe Cousineau Morin, directeur général du Festi Jazz international de Rimouski

Le Festi Jazz international de Rimouski se tiendra du 28 août au 1er septembre.

Bas-Saint-Laurent

Changements climatiques