•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tous s’unissent pour la sauvegarde de La Tribune

Radio-Canada

Au lendemain de la faillite du Groupe Capitale Médias (GCM), la Chambre de commerce de Sherbrooke se penche déjà sur les solutions possibles afin d’éviter la fermeture définitive du quotidien La Tribune

Pour ce faire, une réunion regroupant des gens d’affaires s’est tenue mardi midi.

« Que peut-on faire pour aider, quelles sont les initiatives rassembleuses pour aider notre quotidien? » sont là quelques-unes des questions qui ont été posées lors de cette rencontre, explique Louise Bourgault, directrice générale de la Chambre de commerce de la Ville.

La Tribune, ça fait partie de notre quotidien. Comme des dizaines de milliers de personnes, le matin en se levant, ils cherchent La Tribune, ajoute quant à lui le président, Réjean Caouette, qui s’explique mal comment, avec le virage numérique, aucune solution n’a à ce jour été trouvée pour rendre les journaux rentables.

D’après lui, les gens d’affaires, les gouvernements et les municipalités ont un rôle majeur à jouer dans la survie des médias locaux. Ainsi, pour renverser la vapeur, ce dernier estime qu’il faut à nouveau investir dans le quotidien.

Il ne faut pas attendre pour ensuite dire: “on aurait dû”.

Réjean Caouette, président de la Chambre de commerce de Sherbrooke

Même son de cloche

La Corporation de développement communautaire (CDC) de Sherbrooke et le Regroupement des organismes communautaires (ROC) de l’Estrie somment également les organismes et organisations de la région afin de sauver le quotidien.

Nos médias locaux et régionaux constituent des alliés pour la population. Ils rapportent les actions de nos élus.es et ils favorisent la transparence. Ils stimulent également l’implication des citoyens et des citoyennes sur différents enjeux qui les concernent, mais susceptibles de passer sous le radar sans l’œil et la plume des journalistes, peut-on notamment lire dans le communiqué.

Pour la prospérité des médias locaux, la CDC et le ROC invitent donc la population à s’y abonner, comme cette action sert de levier financier indispensable pour assurer leur survie.

Ils demandent également aux élus de se mobiliser et d’aborder la question de front afin que des changements s’opèrent, et ce, le plus rapidement possible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Médias