•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Agence des services frontaliers mène des arrestations à l'hippodrome de Vancouver

Un véhicule de l'Agence des services frontaliers du Canada.

Un véhicule de l'Agence des services frontaliers du Canada

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Radio-Canada

Plusieurs personnes ont été arrêtées lundi, à l’hippodrome Hastings, de Vancouver, car elles n’y travaillaient pas, selon Darren MacDonald, le directeur général du terrain de sport hippique.

Dans un communiqué, M. MacDonald explique voir été informé que des agents de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) avaient « escorté certaines personnes employées par divers propriétaires de chevaux ».

Il dit que ces personnes travaillaient « sous la supervision de plusieurs propriétaires de chevaux et d’entraîneurs ». Celles-ci étaient dans la zone adjacente à la piste de course, là où se trouvent les écuries.

Pour sa part, l’ASFC indique « mener des enquêtes à l'hippodrome Hastings en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés ». Elle dit qu'elle prend de telles mesures en cas de possible infraction à la loi et refuse de donner plus de détails en raison de l'enquête en cours.

Colombie-Britannique et Yukon

Immigration